“Some Breath King / Break Something”, le livre des auteurs résidents de PFC#4.

Si vous êtes familiers de PFC, peut-être vous souvenez-vous que chaque année, nous lançons une sorte de projet-fou-dans-le-projet-fou, qui consiste à créer un livre en profitant de la présence de chacun des artistes en résidence, et ce pendant qu’ils sont tous réunis durant cette courte semaine.

Pour PFC#4, notre ami Anders Nilsen, toujours présent lorsqu’il s’agit d’ajouter une nouvelle ligne à sa déjà trèèèèès longue liste de choses à faire, a décidé de s’occuper de ce chantier. (suite…)

PFC#4 pré-epilogue.

Cela fait maintenant quelques jours que PFC#4 est terminé. Quelle incroyable aventure ce fût pour nous, chez ChiFouMi, et quelle ribambelle de souvenirs nous aurons à partager maintenant…
Le prochain post sur ce site sera une sorte de résumé-bilan de cette quatrième édition de notre petit laboratoire de bande dessinée ; cela prendra quelques jours à être finalisé, nous espérons donc que vous serez un peu patients avec nous (saloperie de jetlag !).
Mais avant cela, peut-être qu’un petit “pouces levés !” aux personnes de l’ombre, celles qui n’apparaissent que rarement sur une photo ou dans un sommaire, mais sans qui PFC#4 n’aurait clairement pas eu la même gueule… (suite…)

Et Autoptic, c’était comment ?

En un seul mot : MORTEL.
En plusieurs : incroyable organisation, endroit magnifique, exposants excitants, supers discussions, public tip-top.
En quelques photos : (suite…)

Le dernier jour.

C’était le dernier jour de PFC#4.
Tellement de choses à raconter, mais aujourd’hui c’est AUTOPTIC, une autre journée attendue depuis longtemps déjà : on a encore plein de choses à préparer, mais on reviendra sur ces dernières folles heures très prochainement… (suite…)

Quelques jours avec Jaime Hernandez

Nous vous avons déjà informé de la venue du grand Jaime Hernandez du côté du MCAD, où se déroule PFC#4, entre une rencontre publique à l’occasion de la rétrospective qui lui est consacrée et Autoptic ce dimanche, où il est invité d’honneur.
Le bonhomme est non seulement une légende vivante du comics, mais il reste un artiste excessivement talentueux, inventif et créatif, comme son dernier bouquin le montre ; il est également un homme incroyablement généreux de sa personne, super aimable et tout bonnement simple. (suite…)