« Rencontres » | ateliers en Franche-Comté, 2021-2022

Ouf ! On arrive tranquillement à la fin de notre série d’ateliers en collège et lycées de Franche-Comté pour l’année scolaire 2021-2022 et à ce jour, deux seulement ont été mis à mal par les dégâts causés par la Covid ; dont un qui a été repoussé au mois prochain (coucou David !), et que l’on compte bien mener à terme. Ça laisse un seul atelier en suspens (coucou Marine !) mais promis, on trouvera une solution à la rentrée au plus tard.

Au final : quatre départements, douze établissements, douze classes, douze équipes pédagogiques, deux auteurs, une nouvelle agrafeuse et un seul projet commun, associer ces presque 300 élèves autour d’un ensemble de sessions de création en bande dessinée ne formant qu’un seul grand ensemble au final, avec un thème au centre des enjeux : celui de la rencontre.

Mais c’était quoi, au juste, ces ateliers, cette année ?
Cette nouvelle proposition résulte d’une suite d’observations faites durant les dizaines de derniers ateliers menés ces dernières années par l’association ChiFouMi dans de multiples contextes thématiques mais autour d’un protocole toujours commun : La Boucle ChiFouMi, sorte de cadre exquis narratif, collectif, et sous contraintes, qui nous a servi de « cadre » pour ce nouveau cycle.

Ces ateliers « Rencontres » revisitent donc la collaboration sous contraintes ainsi que la création collective, tout en focalisant sur notre thématique :

  • au sein d’une même case, la rencontre de plusieurs traits, de plusieurs formes plastiques se joignant, et réalisées par deux élèves,
  • au sein d’une même page, la rencontre scénaristique et graphique, entre plusieurs élèves,
  • sur une double page (le fanzine, une fois ouvert), la rencontre entre plusieurs pistes communes émanant de plusieurs élèves,
  • dans le fanzine, une suite de rencontres entre tou.te.s les élèves d’une même classe,
    Mais également :
  • une rencontre entre élèves et deux auteurs professionnels, Pierre Ferrero et Pierre Maurel, choisis pour leur aptitudes à conjuguer investissement créatif, implication dans le projet collectif, et ouverture aux élèves.
  • une rencontre entre douze classes de douze établissement scolaires, dont les fanzines réalisés formeront une suite lisible et complète, comprenant des travaux de tou.te.s les élèves et de tou.te.s les autrices et auteurs concerné.e.s.
  • une rencontre interdépartementale, rassemblant l’ensemble des productions durant un temps annoncé prochainement qui valorisera la série d’ateliers via une exposition sur deux sites du Rectorat à Besançon).

En un mot comme en cent : la rencontre comme un trait d’union à géométrie variable, qui vient se confronter avec l’ellipse (comme élément constitutif du langage de la bande dessinée) que nous explorerons avec les élèves ainsi qu’avec l’émulation, carburant principal de nos ateliers où chaque élève à la même part de responsabilité et d’implication, qu’il/elle apprécie raconter des histoires et/ou dessiner ou non.
Et c’était super !

(cliquez sur la photo pour l’agrandir)

Comme à l’accoutumée, ChiFouMi propose une redécouverte/réappropriation du langage bande dessinée (comme travail), en la conjuguant à un ensemble de contraintes comme autant de directions, puis à la réalisation d’un fanzine (comme support) qui fût distribué à chaque élève participant.e, ainsi qu’à chaque autre classe/équipe pédagogique/établissement concerné.e par le cycle d’ateliers.

Un énorme merci aux équipes pédagogiques du collège Proudhon, Besançon (merci Rachel !) ; du collège Cassin, Baume les Dames (merci Alexine !) ; du lycée Saint-Joseph, Besançon (merci Marine !) ; collège Mont Miroir, Maiche (merci Élise ! Merci Tijani !) ; de la cité scolaire, Delle (merci David !) ; du collège Hyacinthe Cazeaux, Morez (merci Pauline ! Merci Yann ! Merci Gilles !) ; du lycée Victor Bérard, Morez (merci Yann ! Merci Sandrine !); du collège Cassin, Noidans-lès-Vesoul (merci Raphaëlle !) ; du collège Albert Jacquard, Lure (merci Rino !) ; du lycée professionnel Prévert, Dole (merci Anne ! Merci Sophie ! Merci Lydie !)  ; du lycée Pasteur, Besançon (merci Florence ! Merci Olivier !) ; du collège les Hautes-Vignes, Seloncourt (merci Élise ! Merci Smarine !) ; Amour sur vous !
Merci également à chacun des collèges et lycées impliqués, à Rachel Verjus (professeur responsable du domaine Arts plastiques à la délégation régionale académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle de Bourgogne Franche-Comté) pour son énergie et son efficacité en toutes situations, et pour son implication de tous les instants, et à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne-Franche-Comté pour leur soutien.

Building Chris Ware | FIBD Angoulême 2022

La faute à vous-savez-quoi et à la difficulté que cela représente d’avancer nos modestes pions associatifs axés vers le public en période de restrictions sanitaires, l’association ChiFouMi ne présentera pas d’action particulière en partenariat avec le Festival international de bande dessinée d’Angoulême cette année, comme cela fût le cas ces dernières années. Partie remise ? Assurément, d’autant plus que nous avions bien avancé sur les contours d’une nouvelle édition de notre résidence Pierre Feuille Ciseaux, dont les deux précédentes éditions avaient accompagné le FIBD en 2019 puis en 2020.

ChiFouMi ne chôme pas pour autant : nous mettons en place plusieurs actions pour les mois à venir, en espérant que la période soit plus propice et moins prompte aux annulations/reports qui auront un peu calmé nos ardeurs ces deux dernières années… A commencer par un vaste ensemble d’ateliers pédagogiques en Franche-Comté avec douze établissements scolaires et trois auteurs et autrices, mais aussi plusieurs rendez-vous publics ici ou là, dont certains nous emballent terriblement, et dont nous reparlerons très très bientôt.

Pour autant, l’association n’est pas tout à fait absente du raout angoumoisin, voyant l’un de ses membres hériter de la lourde responsabilité de travailler au commissariat de « Building Chris Ware », la grande exposition rétrospective consacrée à Chris Ware (Grand Prix 2021), rejoignant ainsi Sonia Déchamps et Benoît Peeters sur ce beau projet, dont nous aurons l’occasion de reparler prochainement.

D’ailleurs, il n’est pas dit qu’à cette occasion, ChiFouMi ne propose pas quelque petite surprise le moment venu : de cela aussi, nous reparlerons bientôt. Ça en fait des raisons de vous faire signe très bientôt !

Une dernière chose : il n’aura échappé à personne que le festival a été reporté : il aura lieu, dans une forme la plus semblable à celle initialement prévu fin janvier, du jeudi 17 au dimanche 20 mars 2022.



On trie, on classe, on expédie.

Action scolaire, la suite ! ✅

Alors que l’on prépare (déjà) les ateliers de l’an prochain, on fait également le point sur l’année passée, et on archive les jolis fanzines réalisés à cette occasion. Les fanzines sont tous réunis : les exemplaires pour les élèves, pour les établissements scolaires, pour les enseignant.e.s, pour les équipes pédagogiques, pour les soutiens institutionnels et pour nos archives, tout est dans de belles petites enveloppes prêtes à être expédiées. Ça fait quelques centaines de pages, voire quelques milliers ! 👀

Vivement la rentrée (on croise les doigts pour que l’année à venir soit un peu plus simple pour nos ami.e.s enseignant.e.s et pour les élèves que l’on a hâte de recroiser ! 😷🤞 ) !
Enfin, pas tout de suite hein. 😅

Bel été, tout le monde. 🌤️

Un été de fanzines à Besançon.

Cet été, on va faire plusieurs choses à Besançon : on va tâcher de se protéger un peu du soleil, on va s’hydrater, et on va profiter de pouvoir passer à nouveau un peu de temps ensemble, enfin.
Et quoi de mieux que de le faire autour d’un atelier fanzine ? C’est ce que ChiFouMi vous propose en partenariat avec La Médiathèque Pierre de Coubertin (« la bib de Montrapon ! », comme on l’appelle entre nous…), dans le cadre de L’été Culturel 2021 (à l’initiative du Ministère de la Culture) et avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne-Franche-Comté.

En quoi ça consiste ?
Il s’agit d’ateliers fanzines de bande dessinée : on se retrouve pour tout un après-midi, à la bib de Montra… à la Médiathèque Pierre de Coubertin, à une dizaine de participant.e.s environ. Ensemble, on cause, écrit, on dessine, on photocopie, on assemble et on repart chacun.e avec quelques exemplaires de notre petite fanzine collectif.
Au passage, on découvrira une autre approche de la chose bande dessinée, chère à ChiFouMi : faire mieux parce que faire ensemble. Et l’on creusera la richesse et les possibilités de la bande dessinée, de manière ludique et stimulante. Et à chaque atelier, on aura la chance d’avoir les conseils avisés d’un.e professionnel.le (ou d’un.e vrai.e connaisseur/connaisseuse !) pour nous accompagner, nous aiguiller, nous dépanner le cas échéant !

C’est quand ?
Durant tout l’été (ou presque), le jeudi de 14h à 17h30 : plus précisément les jeudis 1er, 8, 29 juillet et les jeudis 12, 19 et 26 août 2021. Attention, chaque atelier nécessite d’être là du début à la fin !

Qui peut s’inscrire ?
L’atelier est réservé aux adultes, aux ados, aux plus de douze ans.

Combien ça coûte ?
Rien du tout, mais il faut par contre s’inscrire en amont auprès des copines et des copains de la bib de Montrap… de la Médiathèque Pierre de Coubertin, 1 Place de Coubertin Montrapon Besançon (03.81.87.82.13 | bibliotheques@besancon.fr ).
L’inscription/réservation est nécessaire et indispensable, les places étant limitées !

L’Été culturel est une manifestation à l’initiative du Ministère de la culture et mise en œuvre par la Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté et les opérateurs nationaux.



2021 : le cycle d’ateliers pédagogiques en Franche-Comté.

Comme pour la plupart des structures amies de ChiFouMi, ces derniers mois ont été fort compliqués ; et à l’instar de la majorité des acteurs et actrices du monde culturel, on sait bien que tout cela est loin d’être derrière nous.
L’intégralité de nos actions publiques prévues durant 2020 ont été repoussées/annulées/déplacées, et on se dit que 2021 devrait malheureusement énormément ressembler à l’an passé : pour le dire autrement, en plus d’avoir morflé énormément à tous les niveaux, on s’ennuie pas mal (mais qu’à cela ne tienne : au moins deux projets d’envergure émergent dans nos calendriers immaculés, pour notre plus grand bonheur, et dont nous reparlerons très prochainement, si les pangolins farceurs et les exécutifs calamiteux le veulent bien, en tout cas).

HEUREUSEMENT ! Heureusement, les actions pédagogiques, par un heureux hasard du calendrier (pourtant salement malmené par la syndémie et par le ministère), sont passées entre les gouttes des annulations et des reports à répétition. Durant l’année scolaire en cours, une douzaine d’établissements scolaires de Bourgogne Franche-Comté ont effectivement pu accueillir 4 auteurs et autrices invité.e.s, autour des notions combinées d’initiation à la bande dessinée, d’exploration de l’expression autobiographique, du support fanzine, et bien entendu, de la création sous contraintes.
Au final, ce sera plus de 350 élèves qui auront œuvré collectivement pour réaliser le plus grand récit jamais réalisé du côté de ChiFouMi, un récit cyclique d’environ 1500 pages (!), réalisé à chaque fois lors de sessions de deux jours complets à travailler aux côtés des auteurs/autrices Pierre Ferrero, Pierre Maurel, Émilie Plateau et Renaud Thomas. Nous reviendrons très bientôt sur ce long récit (il nous reste encore deux ateliers au mois de Juin avant de boucler la boucle !) mais nous tenions à évoquer ces moments de création collective en ébullition à travers le Doubs, la Haute-Saône et le Jura durant ces derniers mois, le tout en quelques modestes photos collectées au fil des ateliers.

Un grand merci aux équipes pédagogiques de chacun des établissements concernés, piliers d’une articulation réussie : à Dole : Cécile, Christelle et Mélanie ; Anne et Sylvain ; à Morez : Yann, Pauline et Gilles ; à Besançon : Marine ; Rachel ; Lucas ; Viviane ; à Seloncourt : Élise ; à Luxeuil : Rino et Sébastien ; à Baume les Dames : Alexine. Amour sur vous !
Merci également à chacun des collèges et lycées impliqués, durant une période où tout était forcément très compliquée, à Rachel Verjus (professeur responsable du domaine Arts plastiques à la délégation régionale académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle de Bourgogne Franche-Comté) pour sa patience, son implication et son investissement dans ce projet, et à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne-Franche-Comté pour leur soutien.