2021 : le cycle d’ateliers pédagogiques en Franche-Comté.

Comme pour la plupart des structures amies de ChiFouMi, ces derniers mois ont été fort compliqués ; et à l’instar de la majorité des acteurs et actrices du monde culturel, on sait bien que tout cela est loin d’être derrière nous.
L’intégralité de nos actions publiques prévues durant 2020 ont été repoussées/annulées/déplacées, et on se dit que 2021 devrait malheureusement énormément ressembler à l’an passé : pour le dire autrement, en plus d’avoir morflé énormément à tous les niveaux, on s’ennuie pas mal (mais qu’à cela ne tienne : au moins deux projets d’envergure émergent dans nos calendriers immaculés, pour notre plus grand bonheur, et dont nous reparlerons très prochainement, si les pangolins farceurs et les exécutifs calamiteux le veulent bien, en tout cas).

HEUREUSEMENT ! Heureusement, les actions pédagogiques, par un heureux hasard du calendrier (pourtant salement malmené par la syndémie et par le ministère), sont passées entre les gouttes des annulations et des reports à répétition. Durant l’année scolaire en cours, une douzaine d’établissements scolaires de Bourgogne Franche-Comté ont effectivement pu accueillir 4 auteurs et autrices invité.e.s, autour des notions combinées d’initiation à la bande dessinée, d’exploration de l’expression autobiographique, du support fanzine, et bien entendu, de la création sous contraintes.
Au final, ce sera plus de 350 élèves qui auront œuvré collectivement pour réaliser le plus grand récit jamais réalisé du côté de ChiFouMi, un récit cyclique d’environ 1500 pages (!), réalisé à chaque fois lors de sessions de deux jours complets à travailler aux côtés des auteurs/autrices Pierre Ferrero, Pierre Maurel, Émilie Plateau et Renaud Thomas. Nous reviendrons très bientôt sur ce long récit (il nous reste encore deux ateliers au mois de Juin avant de boucler la boucle !) mais nous tenions à évoquer ces moments de création collective en ébullition à travers le Doubs, la Haute-Saône et le Jura durant ces derniers mois, le tout en quelques modestes photos collectées au fil des ateliers.

Un grand merci aux équipes pédagogiques de chacun des établissements concernés, piliers d’une articulation réussie : à Dole : Cécile, Christelle et Mélanie ; Anne et Sylvain ; à Morez : Yann, Pauline et Gilles ; à Besançon : Marine ; Rachel ; Lucas ; Viviane ; à Seloncourt : Élise ; à Luxeuil : Rino et Sébastien ; à Baume les Dames : Alexine. Amour sur vous !
Merci également à chacun des collèges et lycées impliqués, durant une période où tout était forcément très compliquée, à Rachel Verjus (professeur responsable du domaine Arts plastiques à la délégation régionale académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle de Bourgogne Franche-Comté) pour sa patience, son implication et son investissement dans ce projet, et à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne-Franche-Comté pour leur soutien.

Pandémie : comme tout le monde, ChiFouMi est en pause.

❌❌❌ Toutes nos actions et propositions prévues pour les semaines et mois à venir sont reportées à la rentrée prochaine (au plus tôt) pour des raisons évidentes. Dès lors que nous serons à même de pouvoir clarifier notre programmation à venir, en espérant que cela soit le plus tôt possible, nous ne manquerons pas de le signaler. Toute l’équipe de l’association ChiFouMi souhaite avant tout que chacun.e sorte de cette sale période avec le moins de casse possible alors : prenez soin de vous, et à bientôt ! ❌❌❌

(extrait de « Krazy Kat » de George Herriman, publié par Fantagraphics)

 

Complètement à l’ouest ❌❌❌ reporté à l’an prochain pour des raisons évidentes.

❌❌❌ malheureusement, cette articulation sera reportée à l’an prochain pour des raisons évidentes ; nous sommes déçus et tristes de ne pouvoir terminer l’ensemble des actions que nous avons débuté tou.te.s ensemble, mais nous souhaitons avant tout que chacun sorte de cette sale période avec le moins de casse possible alors: prenez soin de vous, et à bientôt ! ❌❌❌

Sur l’invitation de la Ville de La Rochelle il y a bientôt deux ans, et dans le cadre de leur dispositif P[art]cours, nous avons planché tou.te.s ensemble sur une articulation publique et pédagogique dans les quartiers ouest de La Rochelle, en partenariat avec des établissements scolaires, des centres sociaux, des maisons de quartier, etc.

L’idée, c’est de prendre le temps de re-découvrir ces lieux de vie, de discuter avec tou.te.s leurs habitant.e.s qui se côtoient sans se connaître, de faire se croiser les regards sur le ter-ter : on évoque nos coins préférés, ce que cela nous évoque, le bon, le moins bon ; les endroits du quartier qu’on apprécie, les autres aussi ; les souvenirs, les bons moments, les aspirations, les anecdotes ; on retrace une cartographie de tous ces lieux, de nos lieux ; et au final, sans en avoir l’air, on fait de l’autobiographie par la bande : parce que l’endroit où l’on vit, c’est un peu nous aussi.
Plusieurs autrices et auteurs se succéderont pour aller à la rencontre des jeunes (et des moins jeunes) qui leur serviront de guides : qui mieux que les habitants pour nous aider à comprendre les lieux, à nous autres qui débarquons ?

On a pris du retard pour en parler parce qu’on est un peu noyés sous dix mille projet du même ordre, mais nous y voilà : après une première visite auprès de quelques-uns des différents publics concernés en novembre dernier, nous avons retrouvé les jeunes de Mireuil et de Port-Neuf la semaine dernière, pour la première partie de « Complètement à l’ouest« .
Pour cette première semaine de repérage, de visites, de premiers élans dessinés et de pizzas maison avec les jeunes, c’était Pierre Ferrero et Renaud Thomas qui s’y collaient.

 

[Complètement à l'ouest - repérage à Port-Neuf, février 2020]
[Complètement à l’ouest – repérage à Port-Neuf, février 2020]

On reviendra prochainement sur le déroulement de l’action, mais avant ça, on vous invite, ami.e.s rochelais.es, à faire une croix sur vos agendas le samedi 8 mai 2020, le temps d’une grande restitution imaginée pour ponctuer « Complètement à l’ouest« . Un grand rendez-vous ouvert à toutes et à tous, avec une exposition des travaux réalisés, des rencontres avec les autrices et auteurs, des ateliers, de la sérigraphie en live (avec l’atelier Serre-Joint), des conférences, des libraires ami.e.s (Le Serpent d’Étoiles et Les Rebelles Ordinaires), et bien d’autres surprises !
Le tout dans la toute nouvelle Maison des Écritures, au coeur du Parc Frank Delmas : soit aux portes des quartiers ouest !
A très bientôt pour le programme complet.

Et en attendant, merci au Centre Socio-Culturel Le Pertuis 🍕, à La Maison de Quartier de Port-Neuf 🍍, au Collège Pierre Mendès France, à la Maison des Écritures de La Rochelle, aux Services Culturels de la Ville de La Rochelle, à la Fondation Fier de nos quartiers.

 

Complètement à l'ouest - visuel

Souvenir (audio) d’une virée jurassienne.

Le mois dernier, nous étions à Saint-Claude, dans les belles hauteurs jurassiennes en compagnie d’Étienne Davodeau, de Christophe Hermenier et de Joub qui avaient tous trois fait le déplacement pour présenter leur livre « Les couloirs aériens ».
Nous avions préalablement installé une petite exposition à la Médiathèque, qui explorait le lien qui unit ces trois auteurs au Jura (qui sert précisément de fond au récit, car les choses sont bien faites), et avons accueilli le trio le temps d’une belle rencontre à la Fraternelle-Maison du Peuple de Saint-Claude.

Expo Couloirs aériens 3 - Davodeau, Joub, Hermenier 2019 Expo Couloirs aériens 2 - Davodeau, Joub, Hermenier 2019 Expo Couloirs aériens 1 - Davodeau, Joub, Hermenier 2019
Les Couloirs Aériens - Saint-Claude avec Davodeau, Joub, Hermenier 2019
Renontre avec Davodeau, Joub, Hermenier 2019 - La Fraternelle 2019

Le journaliste suisse Christophe Canut, qui officie pour la RTS (Radio Télévision Suisse, pour celles et ceux éloigné.e.s du Jura), propose dans l’émission « Point de Fuite » du 25 novembre 2019 de revivre cette belle rencontre, en attendant de prochaines émissions à venir qui verront Étienne Davodeau traverser la frontière franco-suisse au lendemain de cette rencontre. On a hâte, et en attendant on remercie mille fois Christophe et la RTS pour l’enthousiasme, la présence, et le coup de main véhiculé du lendemain matin !  🙂

A bientôt assurément et encore merci aux trois auteurs pour leur patience, leur générosité et leur présence !

Davodeau cave Fraternelle Saint-Claude

Les Couloirs Aériens / Hermenier, Joub & Davodeau de passage dans le Jura

Exposition « Les Couloirs Aériens » du 30 octobre au 2 décembre 2019 à la Médiathèque Le Dôme à Saint-Claude
+
Rencontre avec les auteurs du livre : Christophe Hermenier, Joub et Étienne Davodeau, au Café de la Fraternelle le jeudi 7 novembre 2019.

(Une proposition de l’Association ChiFouMi et de La Fraternelle/Maison du Peuple de Saint-Claude, en partenariat avec la Médiathèque Le Dôme à Saint-Claude et avec le soutien de la DRAC Bourgogne Franche-Comté et la Communauté de Communes Haut-Jura Saint-Claude, dans le cadre du Contrat Territorial 2019)

Dans les années 80, trois amis, vingt ans chacun, sont invités à l’anniversaire de l’ami d’un autre ami, qui fêtait quant à lui ses cinquante balais. Qu’ont-ils pensé à ce moment là ? Que la vie et le monde leur appartenait, contrairement à ces « vieux » qui leur semblaient finis, ou presque.
Le temps a passé. Les jeunes ont vieilli, comme tout le monde, et ne se sont jamais réellement séparés. Et voilà que passé le cap des cinquante ans, le souvenir -marquant- de cette soirée s’est invité à son tour.

Les Couloirs Aériens (Hermenier, Joub, Davodeau) - extrait 2
Fortement inspirés de cette expérience désormais d’une autre époque, à laquelle viennent s’ajouter des souvenirs vivaces et d’autres plus lointains, des auto-portraits à peine déguisés, des questions aussi, Étienne Davodeau, Joub et Christophe Hermenier s’autorisent une belle mise en abîme en forme de récit à six mains. « Les couloirs aériens » est le résultat de ce travail collectif : un livre convoquant fiction, autobiographie, dessin, photographie, et qui prend le temps de réfléchir un peu au temps qui passe.
L’exposition proposée reviendra sur la conception de ce récit, et sur les ingrédients qui font le livre. Leur amitié, leur histoire commune, les photos d’époque et d’aujourd’hui, les prises de notes et les croquis, en passant par le lieu où cette histoire se déroule : quelque part dans le Haut-Jura, que nos compères connaissent sur le bout des doigts…

 Les Couloirs Aériens (Hermenier, Joub, Davodeau) - encrage en cours
Des souvenirs de l’époque (photos, croquis) jusqu’aux planches finalisées d’aujourd’hui, la genèse et la réalisation du livre à travers toutes ses étapes : une exposition didactique qui s’adressera autant aux lecteurs et lectrices de bande dessinée qu’aux profanes.
Ne manquez pas la belle rencontre qui s’annonce ! L’événement est sur facebook ici-même.

Merci à nos comparses de La Frat’ pour avoir accueilli cette proposition avec l’enthousiasme qu’on leur connaît !