Exposition pédagogique : les alentours.

L’association ChiFouMi, déjà organisatrice de plusieurs manifestations en rapport avec une certaine forme de bande dessinée contemporaine (résidences Pierre Feuille Ciseaux, expositions Ce Qui Nous Lie, etc) propose également de nombreuses articulations pédagogiques à destination des établissements scolaires (formations aux enseignants, ateliers destinés aux élèves, rencontres avec des auteurs, etc). (suite…)

“Some Breath King / Break Something”, le livre des auteurs résidents de PFC#4.

Si vous êtes familiers de PFC, peut-être vous souvenez-vous que chaque année, nous lançons une sorte de projet-fou-dans-le-projet-fou, qui consiste à créer un livre en profitant de la présence de chacun des artistes en résidence, et ce pendant qu’ils sont tous réunis durant cette courte semaine.

Pour PFC#4, notre ami Anders Nilsen, toujours présent lorsqu’il s’agit d’ajouter une nouvelle ligne à sa déjà trèèèèès longue liste de choses à faire, a décidé de s’occuper de ce chantier. (suite…)

Et Autoptic, c’était comment ?

En un seul mot : MORTEL.
En plusieurs : incroyable organisation, endroit magnifique, exposants excitants, supers discussions, public tip-top.
En quelques photos : (suite…)

Quelques jours avec Jaime Hernandez

Nous vous avons déjà informé de la venue du grand Jaime Hernandez du côté du MCAD, où se déroule PFC#4, entre une rencontre publique à l’occasion de la rétrospective qui lui est consacrée et Autoptic ce dimanche, où il est invité d’honneur.
Le bonhomme est non seulement une légende vivante du comics, mais il reste un artiste excessivement talentueux, inventif et créatif, comme son dernier bouquin le montre ; il est également un homme incroyablement généreux de sa personne, super aimable et tout bonnement simple. (suite…)

Comme qui dirait : ça se précise méchamment…

Aujourd’hui a débuté notre workshop avec les étudiants du Minneapolis College of Art & Design à Minneapolis.
Bien sûr, tout cela sera directement connecté avec PFC#4 dès la semaine prochaine, alors nous commençons à creuser un peu les manières de s’emparer de la chose narrative dessinée, en passant évidemment par toutes les manières de construire/déconstruire tout ça. Ce qui signifie pas mal de restrictions oubapiennes et de contraintes formelles, de productions collaboratives, de créations individuelles et de migraines ophtalmiques !
La classe est composée d’une douzaine de jeunes étudiants particulièrement motivés, et déjà très au fait : c’est un vrai plaisir de bosser et d’échanger au sujet des diverses pistes oubapiennes qui sont très bien accueillies.
Bien entendu, ChiFouMi tient à remercier le Minneapolis College of Art and Design, et plus particulièrement Barbara Schulz et Zak Sally pour avoir rendu tout cela possible. Davantage de nouvelles très prochainement, le workshop ne fait que commencer !

MCAD workshop

MCAD workshop
Jour 1 : déjà beaucoup, beaucoup de choses produites !

MCAD workshop

MCAD workshop

MCAD workshop

MCAD workshop

MCAD workshop

MCAD workshop
Et voilà nos étudiants !

Et pendant ce temps, nous ne chômons pas non plus du côté de la résidence PFC#4 et d’Autoptic. C’est une question de jours avant que tout ne commence réellement ici, et on sent l’électricité dans l’air : ici, Anders Nilsen et Zak Sally sont en train de passer leur dimanche soir à creuser un certain projet qui devrait voir le jour dans très peu de temps lors de PFC#4…

Anders Nilsen and Zak Sally

Evidemment, nous attendons le début de tout cela avec grande impatience. Attendez, on l’a déjà dit, n’est-ce pas ? Eh bien tan pis : on a hâte.

A bientôt pour d’autres nouvelles de Minneapolis !