Les membres de l’association ChiFouMi, usés par les températures polaires et les cieux gris-blanc couvrant notre bonne vieille ville de Besançon, préparent avec enthousiasme l’atelier fanzine qu’ils proposeront à plusieurs centaines d’élèves de Haute-Corse lors de l’édition à venir de BD à Bastia, qui débute la semaine prochaine, ainsi qu’au public de curieux que nous attendrons de pied ferme.
Mais nous ne serons pas seuls, bien des auteurs avec qui l’on a collaboré par le passé seront également de la partie : Emmanuel Guibert, Etienne Lécroart, Lisa Mandel, Marc-Antoine Mathieu, Pierre Maurel, David Prudhomme, Florent Ruppert et Jérôme Mulot, Troubs… Mais aussi François Ayroles, Blutch, Carll Cneut, Nicolas De Crécy, Olivier Douzou, Manuele Fior, Jochen Gerner, Matt Madden, Vincent Pianina, Catherine Meurisse, José Parrondo et bien d’autres seront présents pour fêter l’anniversaire de ce rendez-vous parmi les rendez-vous, avec de prometteuses expositions et de belles rencontres au programme.
C’est le Très Très Grand Tampographe Sardon qui a réalisé l’affiche de cette édition, et dont on a hâte de découvrir l’exposition qui lui est consacrée, et qui s’annonce bien fofolle.

Bd à Bastia / Le Tampographe Sardon

Cette année, l’association ChiFouMi est bien contente de pouvoir proposer un petit fanzine sous contraintes, dans lequel les participants auront à jouer avec les créations de Vincent Pianina (dont l’œuvre sera également exposée). Ce dernier, parce qu’il n’est pas la moitié d’un chouette type, à accepté que l’on utilise aussi ces créations du côté de l’atelier sérigraphie tenu par notre ami suisse, le maestro Christian Humbert-Droz : il faut donc s’attendre à voir apparaître quelques nuées de fanzines embellis par l’intervention colorée du maître-sérigraphe.
Entre autres surprises que l’on est encore en train de préparer !
On postera des nouvelles de Bastia ici-même dans les jours qui viennent.
A bientôt !

Vincent Pianina - personnage
(dessin de Vincent Pianina, tiré du troisième tome de “10 petits insectes”, paru chez Sarbacane ; merci Vincent !)
(les dernières virées chifoumesques à Bastia, c’est ici, et puis ici, et surtout ici)