Chouette alors ! Une autre rencontre à la Petite Librairie Ephémère proposée pour les fêtes par l’association ChiFouMi !
On est ravis de retrouver deux jeunes auteurs que l’on aime beaucoup : Oriane Lassus et Charles Papier.

 

"Ca va derrière ?", d'Oriane Lassus

« Ca va derrière ? », d’Oriane Lassus

 

Pour parler d’Oriane Lassus, on a hésité à sortir des formules comme « rarement une jeune auteur aura cerné ses contemporains avec autant de justesse, de discernement, d’à-propos et de causticité », ou « ses croquis, ses dessins, donnant l’impression d’être faits souvent dans l’urgence, témoignent pourtant de l’extrême maîtrise de cette précoce dessinatrice », mais on préfère finalement « elle sait très bien regarder les moulures au plafond, pendant longtemps ».

On a pris acte de son talent lors de la seconde édition de notre laboratoire/résidence Pierre Feuille Ciseaux (en 2010), où elle était présente en tant qu’observatrice : lorsqu’à la fin de la résidence, elle a commencé à distribuer quelques exemplaires d’un impressionnant carnet de bord croquant les tenants, les aboutissants, et tout ce qui s’était passé lors de la semaine, on s’est aussitôt dit qu’on aurait mieux fait de l’inviter en tant que résidente… et ce fût le cas l’année suivante, lors de la troisième édition (en 2011). Et on ne le regrette pas pour un sou.

Après un bac Arts Appliqués, un BTS communication visuelle multimédia, et un Master dans l’option Illustration aux Beaux-Arts de Bruxelles, Oriane a remporté le prix de la révélation blog 2011 lors du dernier festival d’Angoulême (Spongiculture, le blog d’Aspirine). On espère qu’elle gagnera vite le prix de l’observation de ses contemporains. Et du plafond.

Et en attendant, on souhaite à « Ca va derrière ? », le livre qu’elle vient de signer (chez Warum éditions) un succès à la mesure de son talent.

 

"Les puissances de l'avenir (#1)" de Charles Papier

« Les puissances de l’avenir (#1) » de Charles Papier

Vous savez bien, Arbitraire, ce collectif lyonnais qui incarnerait à lui tout seul le retour de l’ambition dans le paysage de la micro-édition française ? Charles Papier, qui n’en est plus à sa première identité au sein de ce collectif, en est un des piliers.

Il co-dirige la structure d’une main de fer pleine d’encre, est souvent occupé à produire des grandes taches de couleur du côté de chez Expérience, la librairie lyonnaise pourvue d’un atelier de sérigraphie. Quand il ne se tache pas, il dessine des histoires faussement bancales mais réellement brillantes qui trouvent refuge au Dernier Cri, dans divers fanzines ou encore dans l’un des nombreux ouvrages publiés chez Arbitraire, car finalement, on n’est jamais si bien servi que par soi-même. L’an passé, il était lui aussi l’un des auteurs invités en résidence pour la troisième édition de Pierre Feuille Ciseaux.

S’il n’est pas occupé à ranger les chaises après la tornade du Grand Salon de la Micro-Edition ou à organiser de multiples concerts dont il aura aussi réalisé les affiches, il quittera sa grosse ville pour contribuer venir nous présenter « Les puissances de l’avenir #1 », son tout nouveau tout frais tout chaud dernier ouvrage signé Charles Papier.
A peine paru chez Arbitraire et déjà à Besançon, merci monsieur Papier.

La rencontre aura lieu le jeudi 20 décembre, à 19h, après le petit concert prévu aux Ateliers Zone Art.
C’est toujours dans la cour du 37 de la rue Battant, à Besançon.

A bientôt !