C’est bien beau tous ces effets d’annonce : les suisses de La Fabrique de Fanzines, au sujet desquels on ne sait pas trop si on doit encore les présenter ou pas, sortent un nouveau livre, et annoncent simultanément leur… Mariage ?!

Depuis plus de dix ans, ce curieux collectif genevois écume les festivals de bande dessinée, équipé d’un photocopieur, d’une agrafeuse et de pas mal d’enthousiasme. Invitant le curieux à collaborer à la réalisation d’un fanzine, Ibn Al Rabin, Alex Baladi, Andréas Kundig, Yves Levasseur et Benjamin Novello ont ainsi amassé quelques milliers de ces petites bandes dessinées réalisées spontanément, dans l’émulation et la simplicité de l’acte créatif brut.
Ce parcours (atelier participatif ? performance ?), leur a apporté autant qu’ils l’ont fait auprès de leurs collaborateurs d’un jour : chacun d’eux revient sur cette expérience, sur ce processus de création singulier et séduisant. L’éditeur genevois Atrabile (parmi les plus emballants du moment) publie ici un bel hommage (réalisé au passage lors d’une résidence à la Saline royale d’Arc et Senans, entre deux éditions de Pierre Feuille Ciseaux auquel les Ouvriers semblent désormais abonnés…) à la culture Do It Yourself appliquée à la bande dessinée indépendante…


(“La Fabrique de Fanzines par ses ouvriers même”, éditions Atrabile, 2011.)

Mais comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule (paraît-il), notons que le samedi huit octobre de l’an de grâce deux mille onze, resplendira à jamais, dans l’enceinte idéale de la belle Saline royale, le bonheur d’un amour radieux : en effet, la Fabrique se marie (ils le disent eux-même en dernière page de leur bouquin) !
Cette magnifique célébration qui s’annonce marquante aura donc lieu à l’occasion de la troisième édition de Pierre Feuille Ciseaux ; ici, on se bat pour être la demoiselle d’honneur ou le témoin…
Nous espérons vous voir nombreux à venir embrasser la mariée !
Et ne comptez pas sur nous pour vous en dire plus…