C’est une bien belle invitation à laquelle nous convient les copains de Pas Serial S’Abstenir, qui organisent la 15ème édition (déjà !) de leur Festival des Littératures Policières Noires et Sociales, au Kursaal de Besançon, les samedi 19 et dimanche 20 mai (*).

En effet, une rencontre à ne pas manquer aura lieu avec monsieur José Muñoz, après la projection du film “L’Argentine de Muñoz” que le réalisateur Pierre-André Sauvageot (déjà auteur de savoureux documentaires sur Willem, Tardi ou Battisti, entres autres) vient de lui consacrer : ce très beau film de 71 minutes est à voir absolument, que l’on soit (comme nous) grand amateur du divin argentin ou bien que l’on ait passé le siècle dernier sur une autre planète !

Que dire de Muñoz qui n’ait pas déjà été répété dix mille fois ? Probablement rien.
On préférera donc inviter les ultimes retardataires à se ruer sur l’un de ses nombreux livres, réalisés dans la belle énergie du duo qu’il constitua avec Carlos Sampayo, pour ceux qu’on a envie de placer au dessous de tout (mais s’il le fallait vraiment) : l’œuvre de Muñoz est l’une des plus marquantes de l’histoire de la bande dessinée, pas moins, et chacune des pages découvertes témoigne tout autant d’une maîtrise graphique hors-norme que d’une sagesse, d’un regard sur les choses, qui l’isolent de bien de ses contemporains.

A 70 ans, cet élève du sculpteur Humberto Cerantonio et du très grand (décidément !) Alberto Breccia, ancien assistant de Francisco Solano Lopez ou de Hector Œsterheld, reviendra avec nous sur l’incroyable chemin emprunté depuis son départ d’Argentine, en 1972, qui devint vite, comme pour beaucoup de compatriotes, un exil ; depuis, de nombreuses rencontres, de fameux détours, et des centaines pages inoubliables auront marqué de très nombreux lecteurs.

En 2007, José Muñoz reçoit le Grand prix de la ville d’Angoulême, puis préside l’année suivante le jury de la 35ème édition du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême.

Rendez-vous est pris !

– le site officiel de José Muñoz est ici.
– à redécouvrir également, une entrevue chez nos amis de du9, ici.
– le film de Pierre-André Sauvageot est présenté sur le site du réalisateur, ici.

pas serial s'abstenir 2012

(* également au programme : Caryl Ferey ; Gilles Bornais ; Jean-Paul Jody ; Jean Hugues Oppel ; Olivier Bordaçarre ; Laetitia Bourgeois ; Philippe Georget ; Mouloud Akkouche ; Alain Gagnol ; Serguei Dounovetz ; Joseph Incardona ; Marie Vindy ; Bernard Chatton ; Didier Fohr ; Michele Tatu ; Jean-François Thiery et Karim Madani ; 
Rencontres et projections, dédicaces, musique, pétanque, entrée libre et gratuite !)