La Saline c’est un peu comme une île

Ce projet initié par Zak Sally est la carte d’une île sur laquelle les auteurs viennent épingler des bribes d’histoires en interaction avec les reliefs et les dessins déjà accrochés. Il n’y a pas réellement de sens de lecture, ce qui offre de multiples approches d’une même histoire.

Quelques détails plutôt drôles pour les anglophones (désolée pour les autres).

Le rythme augmente (et la pression aussi)

Avec le week end qui arrive à grands pas la “production” augmente, il est un peu difficile de tout vous montrer !


(suite…)

30 minutes chrono !

On prend un groupe de 3 auteurs, chacun a 5 minutes pour dessiner une première case à la première personne, ensuite on passe la feuille à l’un de ses voisins, on prend celle que nous passe l’autre voisin pour dessiner la deuxième case à  la deuxième personne et ainsi de suite jusqu’à la sixième case. (Si vous n’avez pas tout compris, ce sera très bien expliqué dans l’exposition ce week end.)

Aujourd’hui il y avait cependant une difficulté supplémentaire, la barrière de la langue, chaque groupe comptait au moins un auteur non francophone. Certaines des planches réalisées ce matin sont en deux voir trois langues.
(suite…)

Le weekend approche

On manque de temps pour tout vous raconter ce qu’il se passe ici mais on prépare déjà la venue du public.


(suite…)

Ça ne chôme pas en sérigraphie !

Une belle collaboration s’installe entre les graphistes et éditeurs d’Icinori et les sérigraphes d’All Over. Au fil de la matinée et des passages successifs de couleurs, l’ouvrage naît, révélant une grande diversité graphique. Le résultat promet d’être vraiment chouette.


(suite…)