PFC#6 : Le livre PFC#6 est disponible.

La parenthèse de création collective initiée par l’association ChiFouMi s’est ouverte à nouveau, cette fois-ci à l’invitation du Festival International de la bande dessinée d’Angoulême, à l’occasion de la prochaine édition qui eut lieu en janvier dernier :

Durant une semaine, 16 autrices et auteurs se sont retrouvé.e.s à explorer ensemble les limites du grand territoire qu’est la bande dessinée contemporaine. Venu.e.s d’Allemagne, de Belgique, de France, d’Israël, de Suisse, de Thaïlande, des États-Unis, qu’ils soient reconnus pour leur pratique ou encore méconnus du public, leurs approches respectives de ce que peut être la bande dessinée nous a donné envie de les inviter à travailler, essayer, tenter des choses de concert, à deux pas d’Angoulême, dans un endroit susceptible de pouvoir contribuer à la belle émulation.

PFC#6 BOOK - cover

Et une fois de plus, l’émulation (et le talent x16 !) a donné des tonnes de pistes et de travaux excitants, dont un petit cadavre exquis narratif sous contraintes (ouf), auquel toutes et tous ont contribué à part égale en ce qui concerne les pages intérieures.
On parle d’un petit livret de 100 pages, en couleurs, format A5, dos carré, qui est par ailleurs livré avec quelques cartes postales PFC#6 grand format.
Au travers du livre : 66 pages d’un long récit complet, quelques photos de la résidence, des explications sur la construction et les contraintes ayant donné au final ce récit, et diverses autres petites choses, donc.

Et qui a contribué ? Eh bien : Tara Booth (USA), Tuna Dunn (Thaïlande), Jul Gordon (Allemagne), Anna Haifisch (Allemagne), Keren Katz (Israël), Yannis La Macchia (Suisse), Jean-Christophe Menu (France), Anders Nilsen (USA), Delphine Panique (France), Laura Park (USA), Benoît Preteseille (France), Simon Roussin (France), Samplerman (France), Jessica Seamans (USA), Mathilde Van Gheluwe (Belgique) and Noah Van Sciver (USA).

500 exemplaires de cette modeste petite somme collaborative ont été imprimés, et une bonne partie est déjà partie durant le Festival donc :  davantage d’informations au sujet de ce livre sur la petite boutique en ligne de l’association !

PFC#6 BOOK - vue file_d9a6f1135d_original PFC#6 BOOK - vue file_cec50745ab_original PFC#6 BOOK - vue file_9bce2e7876_original PFC#6 BOOK - vue file_74c81c21db_original

 

PFC#6 : un rythme effréné!! Jusqu’à l’aube!!

La nuit passée, toute l’équipe (auteurs, chifoumistes, stagiaires…) a travaillé dur pour le bouclage de l’édition…

Des lettrages complètements WAHOU de Laura!

Du côté ChiFouMi, il y a avait également le début de l’installation de l’expo au Musée du Papier restituant la semaine de résidence.

Parallèlement, plusieurs pistes d’exercices narratifs ont également été travaillées ces derniers jours. Certains utilisants un jet de dé pour choisir parmi une liste de contrainte.

PFC#6 : Même le dimanche… ça bosse…

Dimanche, de bon matin,  les auteurs ont rejoint les élèves en workshop à l’EESI (École Européenne Supérieur de l’Image) pour une séance de travail et discussion.

Nicolas Verstappen explique aux auteurs les différentes expérimentations réalisées pendant les premiers jours de l’atelier.

38 personnes, un exercice, la boucle.

Un des exercices proposé par Nicolas, issu du travail de ces étudiants en design et architecture de Chulalongkorn University (Thaïland)… des “décors” à remplir de différentes histoires en superposition.

En couleurs, noir/blanc, abstrait, le talent…

 

PFC#6 : Deuxième étape de la Boucle.

Depuis hier, la deuxième étape de la boucle est lancée. Chacun doit produire 3 pages réunissant les propositions de deux autres auteurs.

PFC#6 : Petit coup d’oeil sur le Grand Jeu

ON est bien…. au Grand Jeu….

DES CHARENTAISES!!! Quoi de plus local?!


C’était l’anniv’ de Tunlaya….