PFC#6 : un rythme effréné!! Jusqu’à l’aube!!

La nuit passée, toute l’équipe (auteurs, chifoumistes, stagiaires…) a travaillé dur pour le bouclage de l’édition…

Des lettrages complètements WAHOU de Laura!

Du côté ChiFouMi, il y a avait également le début de l’installation de l’expo au Musée du Papier restituant la semaine de résidence.

Parallèlement, plusieurs pistes d’exercices narratifs ont également été travaillées ces derniers jours. Certains utilisants un jet de dé pour choisir parmi une liste de contrainte.

PFC#6 : Même le dimanche… ça bosse…

Dimanche, de bon matin,  les auteurs ont rejoint les élèves en workshop à l’EESI (École Européenne Supérieur de l’Image) pour une séance de travail et discussion.

Nicolas Verstappen explique aux auteurs les différentes expérimentations réalisées pendant les premiers jours de l’atelier.

38 personnes, un exercice, la boucle.

Un des exercices proposé par Nicolas, issu du travail de ces étudiants en design et architecture de Chulalongkorn University (Thaïland)… des “décors” à remplir de différentes histoires en superposition.

En couleurs, noir/blanc, abstrait, le talent…

 

PFC#6 : Deuxième étape de la Boucle.

Depuis hier, la deuxième étape de la boucle est lancée. Chacun doit produire 3 pages réunissant les propositions de deux autres auteurs.

PFC#6 : Pendant ce temps là… le workshop avec Nicolas Verstappen à l’EESI

En parallèle de la sixième édition de PFC, un workshop géré par Nicolas Verstappen se déroule à l’ EESI (École Européenne Supérieure de l’Image). Il s’agit également d’exercices narratifs, bien sûr. Une vingtaine d’étudiants  internationaux planchent sur des contraintes comme l’Ultra Violet Challenge, des expérimentations de Nick Sousanis ou issues de l’OuBaPo. Et ça claque !

Pendant cette semaine de résidence PFC#6, il y aura plusieurs moments de rencontres entre les auteurs et le groupe de chouettes étudiants constitués :Adèle Mesones et Margaux Peron (EESI, Angoulême, France) ; Nicharee Sawartsoot et Sasi Tanyanurak (Chulalongkorn, Bangkok, Thailand) ; Quentin Bohuon et Irina Lisacheva (HEAR, Strasbourg, France) ; Dragana Radanović, Dido Drachman et Eva Lynen (LUCA, Bruxelles, Belgique) ; Nina Six et Léo Gillet (ERG, Bruxelles, Belgique) ; Ulrike Marais et Neeske Alexander (University of Stellenbosch, Cape Town, South Africa) ; Elísabet Rún Þorsteinsdóttir et Björn Heimir Önundarson (School of Visual Art, Reykjavík, Iceland) ; Tommi Ollikainen, Terhi Adler et Juliana Hyrri (Aalto University, Aalto, Finland) ; Théo Remmlinger et Félix Ernoult (HEAD, Genève, Suisse).