Au revoir Alvin.

Alvin Buenaventura était l’un des éditeurs les plus enthousiasmants que l’on ait rencontré dans le giron de cette bande dessinée que nous aimons tant.
Il laisse des tonnes de proches ou de moins proches avec une profonde tristesse, mais il nous laisse également une tonne de livres incroyables, d’objets magnifiques, que cela soit via sa première structure éditoriale remarquée, Buenaventura Press, ou avec celle qu’il avait lancé il y a peu et qui marquait son grand retour en tant qu’acteur important de la belle édition, Pigeon Press.
Il a partagé avec nous les travaux d’auteurs tels que Gary Panter, Daniel Clowes, Julie Doucet, Chris Ware, Matt Furie, Johnny Ryan, Phil Elverum, Vanessa Davis, Paul Hornschemeier, Anders Nilsen, Lisa Hanawalt, Adrian Tomine, Helge Reumann & Xavier Robel, Tom Gauld, Ron Rege Jr, et bien d’autres encore mais il était également (entre autres !) aux manettes de la production de l’inoubliable numéro 7 de la revue de Sammy Harkham, Kramer’s Ergot, ou encore des dernières très belles productions de Daniel Clowes ou de Charles Burns… Voilà simplement quelques exemples…

"Elvis Road" cover detail

Chez ChiFouMi, il y a beaucoup, beaucoup de personnes avec qui nous bossons ou avec qui nous avons bossé qui nous ont tous laissé comprendre combien Alvin avait été important comme éditeur, comme influence. Et pour le peu de temps que nous avons partagé avec lui, il nous laisse l’impression d’avoir été également un super chic type, également.

Merci pour les livres, merci pour l’art, merci pour tout, Alvin.
Tu vas nous manquer.

Lisa Hanawalt and Alvin Buenaventura(Lisa Hanawalt & Alvin Buenaventura)

Des nouvelles de La Chèvre Sans Visage.

Il y a deux semaines de cela, nous avons eu la chance d’accueillir à Besançon les auteurs Anders Nilsen et Marc Bell pour le vernissage de notre double-exposition, « La Chèvre Sans Visage ».

Répartie en deux endroits, cette exposition concentre tout ce que nous avons essayé de faire l’été dernier à Minneapolis lors de notre résidence collective Pierre Feuille Ciseaux, au Minneapolis College of Art and Design. Et parce que Pierre Feuille Ciseaux tourne autour de l’effervescence de la création, nous avons fait de notre mieux pour vous montrer de quoi il retournait alors. Pièces originales, œuvres abouties, brouillons de recherches, photos, productions finalisées… Nous espérons que cela vous plaira !

Le Chèvre Sans Visage, à Besançon pour encore quelques semaines.

La Chèvre Sans Visage - signalétique

La Chèvre Sans Visage - à la Médiathèque Pierre Bayle

La Chèvre Sans Visage - Art : Nylso & cie

La Chèvre Sans Visage - 1er plan : art par Laura Park.

La Chèvre Sans Visage - visite guidée avec Anders Nilsen et Marc Bell, Médiathèque

La Chèvre Sans Visage - Anders Nilsen et Marc Bell avec Radio Bip

La Chèvre Sans Visage - rencontre avec Anders Nilsen et Marc Bell - Médiathèque B

La Chèvre Sans Visage - rencontre avec Anders Nilsen et Marc Bell - Médiathèque A

La Chèvre Sans Visage - rencontre avec Anders Nilsen et Marc Bell - Zone Art C

La Chèvre Sans Visage - rencontre avec Anders Nilsen et Marc Bell - Zone Art B

La Chèvre Sans Visage - rencontre avec Anders Nilsen et Marc Bell - Zone Art

La Chèvre Sans Visage - les programmes

La Chèvre Sans Visage - session programmes/zines !

La Chèvre Sans Visage - art par Laura Park.

La Chèvre Sans Visage - vitrine à la Médiathèque Pierre Bayle

La Chèvre Sans Visage - Marc Bell et Anders Nilsen dans la Vallée de la Loue C

La Chèvre Sans Visage - Marc Bell et Anders Nilsen dans la Vallée de la Loue B

La Chèvre Sans Visage - Marc Bell dans la Vallée de la Loue

La Chèvre Sans Visage - Anders Nilsen et Marc Bell, Marché de Besançon


Exposition « La chèvre sans visage » à Besançon

La Chèvre Sans Visage
Une exposition consécutive à Pierre Feuille Ciseaux 5, laboratoire de bande dessinée qui s’est tenu à Minneapolis, USA, en août 2015, et organisé par l’association ChiFouMi.
Avec le travail collectif de Josh Bayer (USA), Gabrielle Bell (USA), Marc Bell (CAN), Charles Burns (USA), Rachel Deville (FR), Ines Estrada (MEX), Edie Fake (USA), Pierre Ferrero (FR), Dominique Goblet (BE), Sammy Harkham (USA), Aidan Koch (USA), Antoine Marchalot (FR), Pascal Matthey (CH), Jean-Christophe Menu (FR), Anders Nilsen (USA), Nylso (FR), Laura Park (USA), Helge Reumann (CH), Zak Sally (USA), Jillian Tamaki (CAN)…
Exposition du jeudi 21 janvier au samedi 20 février 2016, en deux endroits :
les Ateliers Zone Art & la Médiathèque Pierre Bayle, à Besançon.

Visites guidées chaque samedi à 15h à la Médiathèque Pierre Bayle.

• Ateliers Zone Art, cour du 37 rue Battant, Besançon.
• Médiathèque Pierre Bayle, 27 Rue de la République, Besançon.

La Chèvre Sans Visage – exposition du 21/01 au 20/02/2016 à Besançon

Mais qu’est-ce que c’est que ce nom bizarre ?!”, nous direz-vous, et vous aurez bien raison.

L’association ChiFouMi peaufine une exposition des travaux réalisés lors de la cinquième édition de son laboratoire de bande dessinée Pierre Feuille Ciseaux 5 qui s’est tenu l’été dernier à Minneapolis, USA, avec une vingtaine d’auteurs.
Cette exposition sera répartie dans deux endroits de cette bonne vieille ville de Besançon : une partie à la Médiathèque Pierre Bayle, l’autre aux Ateliers Zone Art, et se tiendra du jeudi 21 janvier au samedi 20 février.

Lorsqu’est venu le temps de trouver un nom, l’équipe des chifoumistes a galéré plus que de raison : “restitution de la résidence collective expérimentale nord-américaine de l’été 2015”, ça faisait long ; “des cases et des bulles”, c’était déjà pris ; “expo PFC5”, on aurait pu croire qu’on produisait une suite à PFC ; “la bûche” ça sonnait trop esprit de Noël/célébrations de fin d’année…
Alors on a regardé toutes les choses que l’on avait dans nos cartons et qui fûrent produites par la vingtaine d’auteurs sous le soleil du Minnesota, et on s’est souvenus que lors d’un exercice collectif en particulier, était miraculeusement apparue une chèvre sans visage parmi les nombreuses créatures qui naissaient sous les pinceaux de nos amis auteurs. Et cette chèvre sans visage, qui a fait l’unanimité auprès des créateurs réunis, on trouvait qu’elle avait paradoxalement de la gueule : elle donne aujourd’hui son nom à cette double-exposition, et les plus curieux d’entre vous qui viendront voir une partie ou l’autre de la production estivale sur les murs bisontins devraient comprendre pourquoi nous l’avons choisi, cette bestiole plutôt qu’une autre.

Nous vous présenterons les travaux réunis et plusieurs auteurs viendront occasionnellement nous accompagner dans cette tâche.
Pour bien commencer, l’américain Anders Nilsen (que les fidèles de ChiFouMi connaissent déjà bien) et le canadien Marc Bell seront avec nous pour le week-end de vernissage/début de l’exposition, lors de trois rendez-vous où l’on espère vous retrouver (voir plus bas).
Anders Nilsen, qui sera en France à l’occasion de la parution de son très beau livre intitulé « Fin » (éditions Atrabile, et faisant partie de la sélection officielle du 43ème Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême), est également l’un des responsables du déménagement de Pierre Feuille Ciseaux aux USA après avoir fait partie de la 3ème édition à la Saline en 2011.
Marc Bell, quant à lui, était de la partie à Minneapolis en 2013 ainsi qu’en 2015 : avoir cet auteur génial à nos côtés durant ce week-end est une chance que nous sommes très contents de partager avec vous.

La Chèvre Sans Visage
Une exposition consécutive à Pierre Feuille Ciseaux 5, laboratoire de bande dessinée qui s’est tenu à Minneapolis, USA, en août 2015, et organisé par l’association ChiFouMi.

Avec le travail collectif de Josh Bayer (USA), Gabrielle Bell (USA), Marc Bell (CAN), Charles Burns (USA), Rachel Deville (FR), Ines Estrada (MEX), Edie Fake (USA), Pierre Ferrero (FR), Dominique Goblet (BE), Sammy Harkham (USA), Aidan Koch (USA), Antoine Marchalot (FR), Pascal Matthey (CH), Jean-Christophe Menu (FR), Anders Nilsen (USA), Nylso (FR), Laura Park (USA), Helge Reumann (CH), Zak Sally (USA), Jillian Tamaki (CAN)…
Exposition du jeudi 21 janvier au samedi 20 février 2016, en deux endroits :
les Ateliers Zone Art & la Médiathèque Pierre Bayle, à Besançon.

Quelques rendez-vous :
vendredi 22 janvier dès 19h : vernissage puis visite guidée à 19h30 en présence des auteurs Anders Nilsen et Marc Bell (suivi d’une sélection musicale par Ursène Lapin, mr Mellow & June) / Ateliers Zone Art.
samedi 23 janvier, 10h : Café-BD/rencontre en présence des auteurs Anders Nilsen et Marc Bell / Médiathèque Pierre Bayle (retransmis en direct sur les ondes -et sur le site- de Radio Bip).
samedi 23 janvier, 15h : visite guidée/rencontre en présence des auteurs Anders Nilsen et Marc Bell / Médiathèque Pierre Bayle.
– et des visites guidées chaque samedi à 15h / Médiathèque Pierre Bayle.

• Ateliers Zone Art, cour du 37 rue Battant, Besançon.
• Médiathèque Pierre Bayle, 27 Rue de la République, Besançon.
LCSV - visuel 05 - A4 WEB

Les 24 heures de la bande dessinée 2016 : Angoulême, nous voilà !

Alors que nous peinons encore à rassembler et à ordonner en ligne chez nos copains bruxellois de GrandPapier les travaux issus de notre session du mois dernier à La Saline Royale d’Arc et Senans qu’il est déjà temps de refaire chauffer les neurones !

En effet, à l’invitation de la Maison des Auteurs de la Cité Internationale de la Bande Dessinée et de l’Image d’Angoulême et en partenariat avec le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, ChiFouMi sera donc aux manettes d’un ensemble de contraintes qui donneront le ton de cette dixième édition (côté Maison des Auteurs).
Il sera question de jouer avec les rouages de la grosse machine bande dessinée, mais aussi avec ceux du temps qui passe ; après tout, on le sait désormais : on peut en faire, des choses, en 24 heures… Alors on va essayer « autre chose », et plutôt que de sauter à pieds joints sur une histoire de 24 pages, on va compliquer un peu la donne, et pousser les participants dans de nouveaux retranchements en même temps qu’on les sollicitera sur de nouvelles manières d’utiliser ces 24 heures…

24H bande dessinée Maison des Auteurs ©Christophe Bataillon
Rendez-vous le mardi 26 janvier 2016 à 15h : on dévoilera alors les contraintes.
Et pour les plus aventureux d’entre vous, rendez-vous dés le 8 décembre à 14h (et jusqu’au 17 janvier 2016 à minuit)sur 24hdelabandedessinee.com pour s’inscrire.

« (…) Une partie des auteurs présents à Angoulême sera accueillie à la maison des auteurs sur invitation, tandis que les autres professionnels, les étudiants et les amateurs adresseront leurs planches des quatre coins de France et du monde via Internet. suivre en direct  Les réalisations pourront être suivies page à page par les internautes pendant les 24 heures proprement dites sur le site 24hdelabandedessinee.com, ainsi que des séquences filmées postées par de nombreux participants à distance. (…) »

…nous informent nos amis de La Maison des Auteurs, que nous remercions au passage de faire appel à nous pour ce nouveau défi.

A très bientôt !

(illustration : Christophe Bataillon)

 

EDIT du 17 janvier 2016 : quelques problèmes techniques observés du côté du site des 24H compliquent les inscriptions. Nous nous en excusons et bien entendu, nous prolongerons les délais d’inscription dès lors que tout reviendra à la normale. L’équipe de la Maison des Auteurs fait tout son possible pour que tout rentre dans l’ordre au plus tôt. A très vite !

EDIT du 1er février 2016 : malheureusement, et contrairement à ce que nous vous avions annoncé ici-même, la contrainte proposée initialement par ChiFouMi pour la session des 24 heures à la Maison des Auteurs d’Angoulême a été reportée à une prochaine session charentaise à définir.
Le grand nombre de participants potentiels à devoir s’emparer de cette contrainte un brin compliquée (eh, on est pas là pour autre chose que vous faire mal à la tête, après tout !) a poussé les organisateurs de cette session 2016 à remodeler cette contrainte, et c’est l’oubapien-en-chef Etienne Lécroart qui s’y est collé, en utilisant un ou deux rares ingrédients trouvés initialement dans notre proposition, mais en altérant énormément la recette finale.
Vous avez été nombreux lors de cette édition du festival international de la bande dessinée d’Angoulême à nous avoir fait part de votre surprise de ne pas nous avoir trouvé sur place : et pour cause, nous n’y étions pas. La décision s’est prise très (trop ?) rapidement, et nous nous excusons de ne pas avoir eu le temps de prévenir tout le monde, mais comme la Maison des Auteurs nous l’a confirmé, ça n’est que partie remise. Conservez bien vos tubes d’aspirine pour la prochaine fois, on espère qu’elle arrivera tôt !
Merci et à bientôt.

La 25ème heure

Le week-end des 24 heures de la bande dessinée ne fait que s’achever tout juste, mais tout n’est pas fini…
Donnez-nous quelques jours pour faire le ménage et ranger un peu : on pense notamment aux 320 pages de bande dessinée postées ce week-end sur GrandPapier que l’on doit remettre dans l’ordre ; et cela ne va pas se faire en deux heures ! Et l’on reviendra sur ces deux jours d’extrême intensité avec des mots, des photos, des dessins et tout ça ici-même c’est promis. (suite…)

24 heures de la bande dessinée 2015 : la contrainte [partie 3 de 3]

Comme nous l’avons répété à plusieurs reprises, cette édition 2015 des 24 heures de la bande dessinée sera bien particulière. (suite…)

Les participants aux 24 heures présents à la Saline royale.

Les participants aux 24 heures présents à la Saline royale sont : (suite…)

24 heures de la bande dessinée 2015 : la contrainte [partie 2 de 3]

Comme nous l’avons répété à plusieurs reprises, cette édition 2015 des 24 heures de la bande dessinée sera bien particulière. (suite…)

Merci Kaboom !

Quatorze pages !
Ça n’est pas avec un maigre intérêt que la revue Kaboom nous fait l’honneur de se pencher sur notre cas en cette fin d’année.
Cette revue (disponible en kiosques et relais presse) a donc ouvert sa pagination à ce qui pourrait bien ressembler à un formidable dossier consacré à Pierre Feuille Ciseaux : une présentation de Xavier Guilbert, un journal de bord de Jean-Christophe Menu, un entretien avec June et quelques strips et dessins inédits de Laura Park, de Nylso ou de Pascal Matthey. Entre autres !
Une belle opportunité pour nous d’essayer d’expliquer un peu plus ce que fût cette cinquième édition de PFC, qui a eut lieu l’été dernier à Minneapolis.
Merci à Stéphane Beaujean (le rédacteur en chef de cette revue trimestrielle) et à tous les contributeurs de ce dossier et rendez-vous dans votre maison de la presse : le douzième numéro de Kaboom (nov. 15/jan. 2016) vous y attend dès à présent, et nous y sommes en bonne compagnie, voyez plutôt…

PFC dans Kaboom #12 - couverture

PFC dans Kaboom #12 - sommaire

Les 24 heures de la bande dessinée 2015

Un week-end pour une poignée de participants à une session de travail, réunis tous ensemble au même endroit pendant vingt-quatre heures, avec des contraintes typiquement chifoumistes communiquées quelques minutes avant de débuter… (suite…)

Qui veut participer à la prochaine session des 24 heures de la bande dessinée ?

Nous faisons de notre mieux pour faire les choses dans l’ordre.
Tout d’abord, nous allons clore la folle épopée estivale à Minneapolis PFC5 et envoyer leurs livres et leurs posters à tous ceux qui nous ont soutenus via Kickstarter. Tout est en train d’être fini à l’heure où nous écrivons ces mots, et va venir le moment de tout expédier à chacun. On y reviendra vite !

Et pendant ce temps là, nous avançons également sur notre prochain rendez-vous de création collective et collaborative : une nouvelle approche des 24 heures de la bande dessinée (*), revues et corrigées à la sauce ChiFouMi, avec quelques nouvelles contraintes pas piquées des hannetons, et quelques ingrédients incongrus. Nous n’en dirons pas beaucoup plus car nous souhaitons que les participants aient leur part de surprise, élément indispensable dans ce type d’événements… (suite…)

Jetlag et premiers souvenirs.

Les nouvelles des jolies livraisons arrivent bientôt (le livre, le poster… LES posters devrions-nous préciser…), mais en attendant, quelques nouvelles de nos amis les auteurs résidents qui auront, semble-t’il, apprécié la résidence Pierre Feuille Ciseaux 5.
Nous nous en réjouissons évidemment au plus haut point ! (suite…)

Mission accomplie.

(suite…)

Autoptic!!

Yippee!! En direct d’Autoptic! (suite…)

Douze tonnes de nouvelles pépites imprimées en direction du Kickstarter !

Eh bien !
Ça n’était pas prévu et tout s’est déroulé très vite (comme d’habitude lors d’une édition de PFC…), mais quelques auteurs ont profité de l’énorme et très chouette atelier d’impression du MCAD juste à côté de notre salle de travail pour lancer quelques impressions de dernière minute (on en profite pour remercier Kara Gregory et Diana Eieher de ce même atelier).
Du coup, dans les heures qui viennent on verra sur Kickstarter : (suite…)

Présentation de PFC#5 à l’Alliance Française – Minneapolis

Mercredi à l’Alliance française de Minneapolis a eu lieu une présentation de l’association ChiFouMi et de la cinquième édition de Pierre Feuille Ciseaux.

Pour revoir les interventions de June, de Xavier Guilbert et de JC Menu (en grande forme !) c’est en dessous que ça se passe. (suite…)

Hé ! Il y a de nouvelles choses qui arrivent sur le Kickstarter !

Grâce à votre aide à tous, PFC#5 est financé avant l’échéance !
Mais ne laissons pas cette dynamique mourir ! Nous avons désormais l’opportunité de commencer à poser les bases financières de PFC#6 afin de pouvoir continuer à explorer les potentialités de la bande dessinée. (suite…)

Et côté expo, ça avance aussi.

Nothing Will Ever Be the Same, c’est le nom de l’exposition collective mise sur pied dans le cadre de Pierre Feuille Ciseaux 5 et d’ Autoptic à la Galerie Light Grey Art Lab de Minneapolis. (suite…)

Et pendant ce temps, en Thailande…

Alors que la résidence ici à Minneapolis bat son plein, de l’autre côté de la planète un autre groupe s’active du côté de l’expérimentation narrative dessinée. (suite…)