C’est parti.

PFC7 première heure

Souvenir (audio) d’une virée jurassienne.

Le mois dernier, nous étions à Saint-Claude, dans les belles hauteurs jurassiennes en compagnie d’Étienne Davodeau, de Christophe Hermenier et de Joub qui avaient tous trois fait le déplacement pour présenter leur livre “Les couloirs aériens”.
Nous avions préalablement installé une petite exposition à la Médiathèque, qui explorait le lien qui unit ces trois auteurs au Jura (qui sert précisément de fond au récit, car les choses sont bien faites), et avons accueilli le trio le temps d’une belle rencontre à la Fraternelle-Maison du Peuple de Saint-Claude.

Expo Couloirs aériens 3 - Davodeau, Joub, Hermenier 2019 Expo Couloirs aériens 2 - Davodeau, Joub, Hermenier 2019 Expo Couloirs aériens 1 - Davodeau, Joub, Hermenier 2019
Les Couloirs Aériens - Saint-Claude avec Davodeau, Joub, Hermenier 2019
Renontre avec Davodeau, Joub, Hermenier 2019 - La Fraternelle 2019

Le journaliste suisse Christophe Canut, qui officie pour la RTS (Radio Télévision Suisse, pour celles et ceux éloigné.e.s du Jura), propose dans l’émission “Point de Fuite” du 25 novembre 2019 de revivre cette belle rencontre, en attendant de prochaines émissions à venir qui verront Étienne Davodeau traverser la frontière franco-suisse au lendemain de cette rencontre. On a hâte, et en attendant on remercie mille fois Christophe et la RTS pour l’enthousiasme, la présence, et le coup de main véhiculé du lendemain matin !  🙂

A bientôt assurément et encore merci aux trois auteurs pour leur patience, leur générosité et leur présence !

Davodeau cave Fraternelle Saint-Claude

PFC#7 en approche !

Une nouvelle parenthèse de création collective initiée par l’association ChiFouMi aura donc lieu dans le cadre du prochain  Festival International de la bande dessinée d’Angoulême, en janvier prochain, après une précédente édition qui posait les bases d’un partenariat où tout était à (re-)construire.
Dix ans après la première édition de notre petit laboratoire de bande dessinée, il est l’heure de répondre une nouvelle fois à l’invitation du Festival, avec une nouvelle équipe d’autrices et d’auteurs, et un nouveau lieu de restitution : L’Espace Franquin, que les habitué.e.s du festival connaissent bien. Nous serons à l’étage de celui-ci, avec un accès du côté de la Place Saint-Martial (attenante à la rue Hergé : on peut difficilement faire plus simple !).
Lors des quatre journées que propose le FIBD, ChiFouMi aura donc pour mission de partager les fruits du travail fourni collectivement durant cette septième résidence, qui aura lieu la huitaine précédant l’ouverture du festival. Ils/elles seront treize à œuvrer collectivement à mettre de solides coups de pieds dans leurs solitaires habitudes, et à remettre en jeu leur rapport à la chose bande dessinée. Une fois encore, autrices et auteurs “installé.e.s” côtoieront de jeune débutant.e.s, mais toutes et tous ont en commun d’avoir montré un réel intérêt pour la déconstruction narrative et la création collective sous contraintes, les principaux axes chers en nos cœurs, chez ChiFouMi.

PFC7 COMPO - FINAL WEB

 

A très bientôt pour tous les détails et surtout, la programmation de notre restitution (plusieurs rendez-vous publics : expositions, rencontres, lectures, concerts, ateliers et bien d’autres choses), du jeudi 30 janvier au dimanche 2 février 2020.
Et évidemment, sur ce site et sur les réseaux sociaux où nous ferons de notre mieux pour rendre compte au mieux de la manière dont la résidence saura nous surprendre…

La liste des résident.e.s pour cette 7ème édition de Pierre Feuille Ciseaux :
Benjamin Adam (France)
David Amram (France)
Alex Baladi (Suisse)
Charles Burns (États-Unis)
Aisha Franz (Allemagne)
Juliana Hyrri (Finlande)
Joe Kessler (Angleterre)
Matthias Lehmann (France)
Violaine Leroy (France)
Joanna Lorho (France)
Juliette Mancini (France)
Zak Sally (États-Unis)
Lale Westvind (États-Unis)

Nous remercions une fois de plus la direction artistique et toute l’équipe du Festival International de la bande dessinée d’Angoulême, ainsi que les nombreux partenaires qui nous auront aidé à mettre sur pied cette nouvelle édition de PFC.
A bientôt !

Les Couloirs Aériens / Hermenier, Joub & Davodeau de passage dans le Jura

Exposition “Les Couloirs Aériensdu 30 octobre au 2 décembre 2019 à la Médiathèque Le Dôme à Saint-Claude
+
Rencontre avec les auteurs du livre : Christophe Hermenier, Joub et Étienne Davodeau, au Café de la Fraternelle le jeudi 7 novembre 2019.

(Une proposition de l’Association ChiFouMi et de La Fraternelle/Maison du Peuple de Saint-Claude, en partenariat avec la Médiathèque Le Dôme à Saint-Claude et avec le soutien de la DRAC Bourgogne Franche-Comté et la Communauté de Communes Haut-Jura Saint-Claude, dans le cadre du Contrat Territorial 2019)

Dans les années 80, trois amis, vingt ans chacun, sont invités à l’anniversaire de l’ami d’un autre ami, qui fêtait quant à lui ses cinquante balais. Qu’ont-ils pensé à ce moment là ? Que la vie et le monde leur appartenait, contrairement à ces “vieux” qui leur semblaient finis, ou presque.
Le temps a passé. Les jeunes ont vieilli, comme tout le monde, et ne se sont jamais réellement séparés. Et voilà que passé le cap des cinquante ans, le souvenir -marquant- de cette soirée s’est invité à son tour.

Les Couloirs Aériens (Hermenier, Joub, Davodeau) - extrait 2
Fortement inspirés de cette expérience désormais d’une autre époque, à laquelle viennent s’ajouter des souvenirs vivaces et d’autres plus lointains, des auto-portraits à peine déguisés, des questions aussi, Étienne Davodeau, Joub et Christophe Hermenier s’autorisent une belle mise en abîme en forme de récit à six mains. “Les couloirs aériens” est le résultat de ce travail collectif : un livre convoquant fiction, autobiographie, dessin, photographie, et qui prend le temps de réfléchir un peu au temps qui passe.
L’exposition proposée reviendra sur la conception de ce récit, et sur les ingrédients qui font le livre. Leur amitié, leur histoire commune, les photos d’époque et d’aujourd’hui, les prises de notes et les croquis, en passant par le lieu où cette histoire se déroule : quelque part dans le Haut-Jura, que nos compères connaissent sur le bout des doigts…

 Les Couloirs Aériens (Hermenier, Joub, Davodeau) - encrage en cours
Des souvenirs de l’époque (photos, croquis) jusqu’aux planches finalisées d’aujourd’hui, la genèse et la réalisation du livre à travers toutes ses étapes : une exposition didactique qui s’adressera autant aux lecteurs et lectrices de bande dessinée qu’aux profanes.
Ne manquez pas la belle rencontre qui s’annonce ! L’événement est sur facebook ici-même.

Merci à nos comparses de La Frat’ pour avoir accueilli cette proposition avec l’enthousiasme qu’on leur connaît !

Soutenez la collection RVB !

Chez ChifouMi, on est très attachés à la manière dont on peut dépasser le cadre de la classique case, de la classique planche, du classique livre pour exploiter et enrichir le langage propre à la bande dessinée. Chacune de nos actions lorgnant sur la création va en ce sens, et quand bien même on revient souvent à une trame narrative impliquant un support papier, le bel enjeu niché dans les possibilités du domaine numérique revient regulièrement, comme un serpent de mer, dans nos conversations.

Alors que l’on reste le plus souvent sur sa faim en compulsant frénétiquement les résultats des expériences de cette dernière décennie lorsqu’il s’agit d’associer langage bande dessinée et numérique, il y a cependant toujours ici ou là quelques exceptions qui confirment la règle.

collection RVB - logo
L’une d’entre elles est cette drôle d’initiative appelée La Collection RVB.
Apparue il y a quelques mois simultanément sur les écrans et les étals des librairies, ce vrai-faux contrepied se propose d’associer dans un même élan à peu près toutes les bonnes idées que l’on puisse récolter lorsqu’on se penche réellement sur le sujet en le prenant au sérieux :
– une bande dessinée de création écrite pour le numérique, et pas une forme d’adaptation d’un projet existant.
– une forme d’interactivité avec le lecteur sans rentrer dans l’aspect ludique propre au jeu vidéo, par exemple : le contenu numérique est axé avant tout sur la narration, son rythme, le lien avec le lecteur/la lectrice, et la lecture, inévitablement.
– un appétit pour aller chercher de talentueuses autrices et de talentueux auteurs qui auront à cœur de jouer ce jeu là.
– une volonté d’enchaîner les expériences menées et de les collecter sur une plate-forme, de manière durable et indépendante.
– la forme matérialisée n’est pas jetée aux oubliettes pour autant : des cartes vendues en librairies vous orienteront sur tel ou tel épisode en ligne grâce à un code particulier, et chacune de ces cartes comporte un épisode inédit au dit récit. La complémentarité, on vous dit.
– comme on peut prêter un bon bouquin, on peut astucieusement prêter ses ouvrages numériques.

Collection RVB - gif présentation
Yannis La Macchia et Oriane Lassus, deux personnes que l’on apprécie beaucoup chez ChiFouMi, sont aux manettes de cette belle aventure qui nécessite un coup de pouce de la part des lectrices et lecteurs pour qui le traditionnel album n’est parfois qu’un cadre trop contraignant pour pouvoir conjuguer convenablement la grammaire de la bande dessinée. Un projet de financement est en ligne pour quelques jours encore, et si la plupart du temps, on se méfie des mille fausses bonnes idées qui apparaissent quotidiennement sous forme de sollicitations dans nos boîtes email, là, on a très très très envie de voir ce chouette tandem arriver à ses fins, boucler ce petit budget, et assurer sereinement la longévité de cette belle initiative. L’idée, c’est de proposer plusieurs solutions d’abonnement à cette Collection RVB.

Déjà disponibles : “Sylvie pour la caisse 5”, d’Oriane Lassus ; “Tribulations terriennes”, d’Antoine Fischer ; “Usini Comix”, de Buster Yañez ; “Zouip”, résultat d’une résidence collective. Et prochainement : “Les Aventures de la vie” d’Alex Chauvel ; et “Le Jaune” de Benoît Preteseille (d’après Maurice Leblanc).

Pourquoi soutenir la bande dessinée numérique ? Collection RVB