le plein d’images/seconde.

Allez, entre deux lectures, un peu d’images-qui-bougent ! Ce n’est pas le centre des préoccupations chifoumesques, mais nous restons un domaine qui partage bien des choses avec nos sujets de prédilection habituels…

Cela faisait longtemps que l’on voulait proposer cette sorte de séance de rattrapage : vous avez été quelques-uns à nous faire part de vos regrets d’avoir manqué « Dans La Marge », cette soirée de projections du côté du Kursaal de Besançon, d’après une carte blanche proposée à nos amis du Cinéma de La Scène Nationale, en octobre 2012.
Pour diverses raisons aussi peu pertinentes qu’elles sont lamentables, nous n’avions pas pris le temps de vous proposer de (re-)plonger dans ces nombreuses images, qui ont visiblement marqué beaucoup d’entre vous.

Voici donc une conséquente sélection de vidéos trouvées ici et là dans les recoins de nos internets chéris : en plus des films projetés lors de cette soirée, nous en profitons pour vous proposer une « choix plus large », en ajoutant au passage quelques documents qui n’avaient pas terminé dans notre sélection finale, faute de place, ou faute de temps.
Au final, vous reconnaîtrez (ou découvrirez) la majeure partie des films vus lors de la soirée, et pas mal d’autres belles surprises !

Nous remercions une fois encore toutes les personnes qui ont rendu cette sélection possible sur grand écran, c’était un bien chouette moment, et on remercie plus particulièrement une poignée de réalisateurs, dessinateurs, animateurs, qui nous ont gentiment facilité la projection de leurs chouettes créations : Kirsten Lepore, David O’Reilly, Max Hattler, Malcolm Sutherland, Vince Collins, Tony Comley,  Ian Russell chez Flemish Eye, Barry Kudrowitz et Bill Fienup, Claudius Gentinetta mais aussi les copains des éditions Misma et bien entendu Ronald Grandpey, présent ce soir là pour nous présenter son travail et quelques pépites… Merci également à l’horrible Bernard Saigit et à Bob La Loutre pour les coups de main sur la traduction et le sous-titrage. Merci enfin à Jean-Michel Crétin et toute l’équipe du Cinéma de La Scène Nationale de Besançon pour la charmante invitation.

Et maintenant, fermez les volets, baissez les rideaux : ça commence…

(suite…)

Encore une session fanzine dans les bahuts de Franche-Comté !

On l’avait annoncé ici, notre ami auteur Gilles Rochier était de retour à Besançon pour terminer, une semaine durant, les divers projets de fanzines lancés lors de sa venue en tout début de Ce Qui Nous Lie, et le projet pédagogique démarré alors avec cinq établissements scolaires de la région.

Et les projets sont désormais bien concrets ! Quelques classes motivées (tout comme leurs professeurs, que l’on ne remerciera jamais d’avoir jonglé ainsi avec les emplois du temps de chacun pour arriver à obtenir les quelques jours nécessaires à tout cela), quelques heures à écrire, à dessiner, à encrer, ainsi que quelques milliers de photocopies plus tard, et voilà le travail :

Session Zine Rochier 1

Un premier jet de fil éditorial…

Gilles Rochier session Zine suite

« Les Chroniques de Besac », le zine de Planoise, au premier plan…

Zine pédagogique Gilles Rochier - extrait

Quelques surprises et autres expérimentations…

Montage et chemin de fer, expliqué aux 4ème.

Gilles Rochier zine 2

Huile de coude et agrafeuse du tonnerre.

Les élèves auront aussi énormément échangé avec Gilles : sa générosité, son écoute et sa bonne humeur ont eut tôt fait de séduire la grosse centaine de contributeurs de ces fanzines collaboratifs.
Tout ça sous le regard bienveillant de l’association ChiFouMi et de cet auteur qui a donc embarqué les élèves dans sa poche, qui eux-même nous ont largement rendu la pareille : merci aux classes concernées (qui se reconnaîtront) du Collège Victor Hugo (Besançon centre ville) au Collège Diderot (Planoise), en passant par le Collège Proudhon (Palente) et le collège Mont Roland (Dole).
Chacune, chacun d’entre vous à joué le jeu et on est très contents d’ajouter une belle palette de fanzines à nos archives d’ateliers pédagogiques. Voici d’ailleurs les couvertures des fanzines collectifs où chaque élève a une planche (ou plus) publiée, et dont chacun a plusieurs exemplaires depuis cette fin de semaine.
Il va y avoir de la distribution de fanzines dans l’air, ce weekend !

Zine Gilles Rochier 6

Zine Gilles Rochier 88

L’Association ChiFouMi remercie le Rectorat et la DRAC de Franche-Comté pour ce soutien dans une période plus compliquée que jamais pour les petites structures fragiles et aux antipodes d’une professionnalisation autour des actions dites pédagogiques : pour leur patience et leur écoute de chaque instant, nous leur disons un grand MERCI, ainsi qu’aux enseignants et aux équipes pédagogiques qui nous ont accueilli lors de ces deux semaines emballantes ! Merci Michel, Marine, Viviane, Rachel, Christian… Et à bientôt !

Ce Qui Nous Lie, c’est fini…

…mais nous n’allons pas hiberner pour autant, promis !

D’abord, nous tenons à remercier les auteurs, éditeurs et différents intervenants (sans oublier les généreux bénévoles !) qui ont fait de cette proposition de rentrée un événement pour le moins réussi, semble-t-il : non seulement vous avez été près de deux mille curieuses et curieux à venir visiter l’exposition Ce Qui Nous Lie, à assister à ses actions périphériques, mais vous avez été aussi très nombreux à nous faire part de votre satisfaction, et de la découverte que cela a pu être pour vous.
Merci à vous pour cela ! Voilà un carburant bienvenu, vraiment.

Et dès à présent, on donne rendez-vous aux bisontins et aux franc-comtois à compter du jeudi 15 novembre, aux Ateliers Zone Art, un marché d’artisans locaux se tenant dans la cour du 37 rue Battant, à Besançon.

En effet, l’association ChiFouMi y proposera durant plusieurs semaines une Petite Librairie Ephémère, avec un choix de livres de bande dessinée telle que nous l’aimons, telle que nous la défendons, telle qu’elle nous semble enthousiasmante : des livres issus du circuit de l’édition indépendante, de l’édition alternative, de la micro-édition… Nous recevons déjà les premiers cartons, et nous trépignons à l’idée de pouvoir vous proposer ce choix !

La Petite Librairie Ephémère ChiFouMi

A noter également, plusieurs auteurs viendront présenter leur travail et leurs livres, dans le cadre de rencontres qui auront lieu aux Ateliers Zone Art.
Et c’est le jeudi 22 novembre que la première rencontre aura lieu, avec Gilles Rochier, qui était exposé à Ce Qui Nous Lie, qui a parcouru Besançon et ses environs pour assurer plusieurs rencontres et ateliers pédagogiques, et qui revient pour initier ces rencontres… Il sera le premier, mais on vous réserve quelques belles surprises, très régulièrement, pour les semaines à venir…

Alors… A bientôt, on l’espère !

CQNL rencontre Lucas Nancy

Rencontre à la Nouvelle Librairie Polinoise avec Nancy Peña et Lucas Varela.

CQNL projection dans la marge

L’une des soirées de projection, au Kursaal – Cinéma de la Scène Nationale.

CQNL panoramaTerhi Jonathan Ronald

Terhi Ekebom, Jonathan Larabie et Ronald Grandpey au cœur de Besançon.

CQNL Guibert Sandales

L’une des belles rencontres en librairie, avec Emmanuel Guibert

CQNL Nancy Lucas panorama

Nancy Peña et l’argentin Lucas Varela savourent Besançon !

CQNL Terhi 16

La finlandaise Terhi Ekebom réalise une fresque murale au restaurant Seize.

Les auteurs et étudiants juste avant de démarrer les 24 heures de la bande dessinée !

Les auteurs et étudiants juste avant de démarrer les 24 heures de la bande dessinée !

Gilles Rochier visite

Gilles Rochier anime une visite pédagogique

Tanxxx Autodidacte

Tanxxx en atelier linogravure/rencontre à la librairie L’Autodidacte

CQNL visite guidée

Une des nombreuses visites guidées

CQNL signature Daisuke

Daisuke Ichiba signe chacun de ses dessins…

CQNL lires démontage

le démontage, les livres, les cloisons défaites…

CQNL les bénévoles et les cadres !

Les bénévoles démontent et trient des dizaaaaaaaaines de cadres…

Tanxxx à Besançon ! (Ce Qui Nous Lie se termine…)

On arrive tout doucement à la fin de Ce Qui Nous Lie : si vous n’avez pas encore découvert l’exposition, nous ne saurions que trop vous conseiller de mettre à jour votre agenda… L’expo n’est encore ouverte au public que pour deux jours, demain mardi et mercredi (de 13h30 à 18h…), avec à 17h30 la dernière des visites guidées : on encourage les retardataires à passer, car nous ne serons pas seuls !

En effet, avant d’en finir avec Ce Qui Nous Lie, c’est la bordelaise Tanxxx qui (suite…)

Encore 21h sur « 24h »

Depuis 14h, Solène, Terhi Ekebom, Kid, Suzy-Oh, Alx, Aster et June participent depuis Besançon à la cinquième édition des « 24h de la BD », organisée par Grand Papier.
Terhi se lance dans un Flip book (catégorie animation) mais a déjà changé 12 fois d’avis, Suzy-Oh fume une clope, Kid et Aster font du A3 qui passera pas dans le scanner A4, Alex a un casque rose, Solène surveille « Pépée », et June fait des like sur facebook.

(suite…)

« Dans la marge », encore des films au Kursaal… Et quels films !

Ce jeudi 11 octobre, le Cinéma de la Scène Nationale de Besançon propose une carte blanche à ChiFouMi dans le cadre de Ce Qui Nous Lie.
Pour le coup, nous publions ici leur petit communiqué de présentation, en les remerciant encore pour cette belle opportunité :

« Le cinéma et la bande dessinée ont un imaginaire en commun et des histoires passionnantes à se raconter.
L’Association ChiFouMi, désormais familière de notre cinéma, travaille toute l’année à la promotion d’une bande dessinée inventive et progressiste, comme peut en témoigner l’exposition Ce Qui Nous Lie au Gymnase (l’espace culturel de l’IUFM au Fort Griffon, à Besançon) du 13 septembre au 17 octobre.

A cette occasion, ChiFouMi nous invite ce soir à une exploration de nouvelles formes graphiques et narratives à travers un large programme de films, dessins animés, videos clips, expérimentations visuelles et sonores qui sont autant de passerelles possibles entre l’univers du dessin et celui de l’image animée.
Ces œuvres diverses sont rarement visibles dans les salles de cinéma, tissent plus facilement leur toile sur internet et témoignent souvent d’une inventivité et d’une liberté de ton à la mesure de leur manque de moyens économiques. Elles sont réalisées par des auteurs de bande dessinées, bénéficient de leur contribution d’une manière ou d’une autre, ou révèlent quelques-unes de leurs inspirations marquantes.
Quelques perles rares appartenant désormais à l’histoire du cinéma baliseront aussi ce programme tels : Les Oiseaux sont des cons de Chaval, Les Temps morts de Laloux et Topor ou encore un court métrage du trop rare Jan Svankmajer.

© Chad VanGaalen.

(suite…)

Les 24 heures de la bande dessinée, c’est le weekend prochain !…

…mais les inscriptions, elles, doivent impérativement nous arriver avant demain lundi par mail, sans faute : les nombreux participants tout autour du monde vont accaparer nos pauvres amis de Grand Papier, qui ont déjà bien du pain sur la planche pour faire de cette nouvelle édition un chouette moment d’émulation, d’enthousiasme, et de pizza froide.

 

24h Grand Papier !
Oh ! Un visuel de l’ami Bulu, exposé à Ce Qui Nous Lie !

 

(suite…)

La programmation à venir (autre proposition de titre de note de blog : « une quinzaine de foufou »)

On continue notre petite tournée de rencontres en librairies du coin : après une rencontre avec Emmanuel Guibert vendredi dernier, puis avec Nancy Peña et Lucas Varela avant-hier à Besançon et hier à Poligny (voir photos ci-dessous), nous enchaînons avec une rencontre avec Nancy et Lucas cet après-midi à la librairie Passerelle (Dole), et enfin samedi à la librairie Zadig (Saint Claude).

CQNL Emmanuel Guibert et Xavier Guilbert à Besancon (suite…)

Erratum : Lucas Varela arrive !

Bonne nouvelle ! Contrairement à ce que nous avons dit dans notre note de blog précédente, l’argentin Lucas Varela sera présent dès demain (mercredi) soir sur notre bonne vieille terre franc-comtoise, pour la première du nouveau cycle de rencontres en librairies aux côtés de Nancy Peña, aux Sandales d’Empédocle, à Besançon.
Rendez-vous donc dès 18h45/19h pour cette belle double rencontre à venir !

(Chez ChiFouMi, on fouette vigoureusement le responsable de la logistique des déplacements des auteurs, qui se confond en plates excuses…)

Il arrive, il arrive !

Il arrive, il arrive !

 

 

Cette semaine : Nancy Peña & Lucas Varela en balade…

(erratum/complément d’infos mis à jour ce mardi 2 octobre à 18h, en cliquant ici !)

Après une très belle rencontre avec le grand Emmanuel Guibert aux Sandales d’Empédocle, à Besançon, vendredi dernier (merci encore à toutes celles et ceux venus nombreuses et nombreux !), Ce Qui Nous Lie continue son petit circuit franc-comtois des librairies…

Nancy Pena     Lucas Varela

(suite…)

Une fin de semaine avec Emmanuel Guibert…

…ça ne se refuse pas, et certainement pas après la belle semaine que nous avons passé avec Loïc Gaume et Gilles Rochier, qui termineront leurs interventions pédagogiques (voir notes de blog ici et ici) demain vendredi.

Et dans le même temps, alors que l’action pédagogique autour de Ce Qui Nous Lie arrive à son premier tournant, les événements périphériques, quand à eux, continuent sur leur lancée ! La preuve :

– ce vendredi 28 septembre, donc, nous sommes ravis d’accueillir Xavier Guilbert (principalement connu pour être le responsable de l’excellent site du9.org), qui donnera une conférence à destination de tous les publics, professionnels ou non « La bande dessinée en crise… d’identité ».
Cette conférence aura lieu de 14h à 16h, à la Maison Internationale de la Cité Canot, 6 rue Antide Janvier à Besançon.

DU9 logo haut

 

– et à 19h, l’association ChiFouMi propose une rencontre publique avec Emmanuel Guibert, qui viendra notamment nous présenter le nouveau livre consacré à son ami Alan Cope, déjà au centre de « La Guerre d’Alan« , publié à L’Association.

Une rencontre/discussion avec Emmanuel est toujours un moment précieux et nous nous réjouissons d’accueillir à nouveau cet auteur, après sa participation à la toute première édition de Pierre Feuille Ciseaux, en 2009. Nous évoquerons probablement « Le Photographe » (chez Dupuis/Aire Libre), mais aussi son expérience collective rupestre avec Davodeau, Rabaté, Troubs, David Prudhomme et Marc-Antoine Mathieu, et donc, « La Jeunesse d’Alan« , qui s’inscrit dans la suite de cette formidable saga à hauteur d’homme, l’une des plus belles autobiographie de deuxième main qui soit…

Cette rencontre sera animée par Xavier Guilbert et June (de l’asso ChiFouMi).
Librairie Les Sandales d’Empédocle, 95 Grande Rue, 25000 Besançon. 
Téléphone : 03.81.82.00.88.

L'Enfance d'Alan

La suite très bientôt !

Ateliers et workshops avec les étudiants bisontins, acte 1.

Depuis lundi, quelques dizaines d’élèves et d’étudiants ont déjà visité l’exposition Ce Qui Nous Lie.
L’action pédagogique mise en place nous donne à courir un peu partout (on en parlait ici), mais le jeu en vaut la chandelle : que cela soit les élèves de plusieurs collèges pour les ateliers d’écriture de Gilles Rochier (avant une seconde intervention en fin d’année pour transformer tout cela en gros fanzine) ou la quasi-intégralité de la filière Arts Appiqués du Lycée Pasteur pour la présentation du travail de Loïc Gaume (avant le démarrage d’un workshop, demain mercredi), on sent que la création et l’écriture ont changé de côté. De spectateurs, les visiteurs deviennent auteurs, et les résultats et pistes évoquées nous donnent envie de suivre cela de très près : on en reparlera en fin de semaine.
Gilles Rochier visite

Loic Gaume présentation

A ne pas manquer !
Ce mercredi 26 septembre, visite guidée en présence de Gilles Rochier et de Loïc Gaume,
à 17h30.
(Gymnase – espace culturel de l’IUFM, au Fort Griffon)

Rappel : Et cette fin de semaine, on enchaîne ! Le vendredi 28 septembre, d’abord une conférence de Xavier Guilbert à 14h (durée : 2 heures) à la Maison Internationale de la Cité Canot, 6 rue Antide Janvier à Besançon  (gratuit mais sur réservation : contactez-nous vite pour vous assurer d’avoir une place), puis une rencontre avec Emmanuel Guibert, à 19h aux Sandales d’Empédocle, 95 Grande Rue à Besançon.

 

Rencontres, présentation, et ateliers pédagogiques : GO !

Parmi les œuvres exposées au sein de l’expo Ce Qui Nous Lie, on compte celles de deux auteurs que l’on apprécie particulièrement chez ChiFouMi, et qui ont accepté de venir jouer le jeu de l’accompagnement pédagogique mis en place avec le Rectorat et grâce à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Franche Comté (que l’on ne remerciera jamais assez pour le soutien qu’ils offrent à notre toute petite structure).

Loic portrait       Gilles Rochier portrait

(suite…)

« …alors ça, c’est très chouette, et pis ça aussi, et ça c’est vachement bien… »

Les visites guidées ont démarré ce dimanche, et pour notre plus grande satisfaction, il y a eu beaucoup, beaucoup de curieux qui se sont pressés pour que l’on leur présente un peu plus précisément ce qu’est Ce Qui Nous Lie.
A tous ceux-là, l’association ChiFouMi adresse ses sincères remerciements : grâce à vous, nous avons passé un chouette dimanche.

Aux autres, on donne rendez-vous à l’une ou l’autre des visites guidées à venir : le mercredi 19 septembre a 17h30, le dimanche 23 septembre a 16h, le mercredi 26 septembre a 17h30, le dimanche 30 septembre a 16h, le dimanche 7 octobre a 16h et le mercredi 10 octobre a 17h30 (et hors visites guidées, l’expo est visible du mardi au vendredi de 13h30 à 18h et les samedi et dimanche de 15h à 18h). A vos agendas ! C’est gratuit comme n’importe quel autre jour de visite au Gymnase – espace culturel.

visite a (suite…)

Marie-Florentine

On pourrait passer des heures à évoquer son travail, dans lequel on sentait à chaque nouvelle publication, à chaque nouvelle note de blog, une étape franchie dans ce processus sans fin qu’est la recherche de son propre langage, l’assurance de sa propre pratique, la longue quête vers l’accomplissement de sa création.

On pourrait aussi évoquer les finalement rares occasion de travailler avec elle qui nous ont toujours ravis, et emballés, que cela soit la création de sa version de la boîte Distroboto des copains de La Fanzino, ou les compositions pour des affiches d’événements organisés par plusieurs chifoumistes.

On pourrait également expliquer combien on a été fiers d’accompagner un peu, à notre manière, cette évolution lors des trois éditions de Pierre Feuille Ciseaux, en voyant une jeune étudiante timide inscrite à un workshop en 2009 finir par assumer tant bien que mal sa présence en tant qu’auteure, trois ans plus tard, au sein du groupe d’artistes invités en résidence (lors de Pierre Feuille Ciseaux #3, l’an passé), à se laisser porter par l’émulation générée par ses confrères, dont certains devinrent au passage de très solides amis.

On avait d’abord pris l’habitude de la côtoyer (timidement), et petit à petit elle était naturellement devenue un vrai morceau de la troupe de ChiFouMi, présente à chaque réunion, à chaque rendez-vous organisé par l’asso, donnant des coups de main systématiquement, et assénant au passage de nombreuses déclarations enthousiastes pour tel artiste marquant, pour telle nouvelle parution, pour tel rendez-vous à venir : de l’enthousiasme pour cette bande dessinée qui nous stimule tant, cela faisait plaisir à voir et à entendre.
Il y a une quinzaine de jours, elle était venue au Gymnase – espace culturel de Besançon pour aider à l’installation de notre nouvelle exposition ; celles et ceux qui y fouleront du pied les boutons de démarrage du Petit Théâtre de L’ébriété (l’exposition interactive de Ruppert & Mulot) pourront penser à elle, qui a passé la journée à quatre pattes à scotcher au sol tous ces boutons-pressoirs sur un revêtement de sol récalcitrant.

On était contents de tout ça, car on avait l’outrecuidance de penser qu’il ne s’agissait là que d’un début, que tout ça finirait par éclore ouvertement, que tout le monde le remarquerait : Marie-Florentine avait ce talent, cette empreinte d’identité graphique qui en impose au premier regard, et dont on avait l’impression d’assister lentement mais sûrement à la belle éclosion. Elle était drôle, elle savait dire à chaque soirée des conneries plus grosses qu’elle, malgré tout sans jamais abandonner son spleen existentiel qui la suivait comme un petit toutou, et dont on aurait évidemment volontiers préférer se passer, même si on savait bien que c’était là quelque chose qui faisait partie de ses stimuli les plus efficaces, paradoxalement.
Les deux ont décidé de nous laisser sur place, seuls, avec seulement quelques très beaux dessins et nos souvenirs ; et c’est tout. C’est bien trop peu et c’est bien trop tôt.

Nous adressons notre plus vif soutien à sa famille, à ses proches, à ses amis, à qui l’on pense fort.
Et nous n’oublierons jamais Marie-Flo.

Ce Qui Nous Lie lui est évidemment dédié.

June, pour l’association ChiFouMi.

Marie-Flo

« il reste des agrafes ? »

Dans une quinzaine de jours, l’exposition Ce Qui Nous Lie ouvrira ses portes, un mois durant.
Inutile de dire qu’une expo qui propose simultanément les œuvres de plus de douze artistes nécessite quelques aménagements d’espace…

Au programme ces derniers jours, la venue des copains de la Fanzinothèque (de Poitiers) et de Christophe Ehrwein (de Sierre, en Suisse), qui venaient donner la main au montage du Petit Théâtre de L’Ebriété (de Ruppert & Mulot), qu’ils connaissent bien, pour l’avoir produite et montée à plusieurs reprises…
Cette installation, qui n’est qu’une partie de Ce Qui Nous Lie, nécessitait quelques compétences, et pas mal de patience !
Heureusement, les membres de l’asso ChiFouMi sont fidèles au poste : comme pour les éditions de nos précédentes manifestations comme Pierre Feuille Ciseaux, ils sont ceux qui concrétisent nos folles aspirations, qui font que tout ça tient debout.
Et tout ça ne se fait pas tout seul ! (suite…)

Invisibles : 35 affiches de films inachevés…

En parallèle de l’exposition principale Ce Qui Nous Lie au Gymnase – espace culturel, l’association ChiFouMi s’associe avec La Scène Nationale de Besançon et plus particulièrement son Cinéma, notamment en proposant aux curieux de découvrir l’exposition Invisibles (produite et proposée par nos amis de Café Creed, à Angoulême), ainsi qu’avec le restaurant Seize, situé au 16 du quai Vauban à Besançon.
Café Creed, qu’est-ce que c’est ? Eh bien, on ne présentera pas cette structure qui a déjà bon nombre de publications et d’actions hautes en couleurs à son actif (allez fouiner sur leur site ici), mais on peut prendre le temps de vous présenter un peu cette exposition qui fait une bien curieuse passerelle entre le cinéma et la bande dessinée/l’illustration…

Invisibles - Hitchcock - Kaleidoscope

(suite…)

Bon bon bon, nous disions donc : Ce Qui Nous Lie !

Nous avons mis un peu plus de temps que prévu, et tout n’est pas encore à jour, mais vous trouverez désormais sur ce site remis à jour (encore bravo et mille mercis à notre webmaster adoré, Brice Terzaghi) toutes les infos que nous imaginons nécessaires pour promouvoir  Ce Qui Nous Lie, notre petit sauterie de septembre/octobre, à Besançon et dans les environs, imaginée autour d’une expositio collective qui aura lieu au Gymnase-espace culturel du 14 septembre au 17 octobre 2012.

La période estivale n’étant guère propice à une grosse réactivité dans les échanges avec les auteurs, les libraires, et les partenaires de toutes sortes (et puis bon, on est un peu à la bourre, avouons-le…), il y a encore pas mal de dates précises de rendez-vous qui devraient se concrétiser dans les jours et les semaines qui viennent : tout sera mis à jour en temps réel, nous vous invitons donc à revenir fouiner régulièrement pour observer les changements ou les nouvelles fraîches !

Bel été à tous, et à bientôt.

Ce Qui Nous Lie – bientôt…

Dans quelques jours, on vous en dira un peu plus, mais avant de partir en weekend, on se disait qu’il était grand temps de vous présenter notre prochain morceau : Ce Qui Nous Lie, une exposition consacrée à cette bande dessinée qui nous est chère, qui aura lieu à Besançon du vendredi 14 septembre au mercredi 17 octobre 2012, du côté du Gymnase – Espace Culturel de l’IUFM Fort Griffon, à Besançon (25).
Au programme également, des rencontres et des projections, des ateliers et des conférences… Mais on en reparlera très vite, donc.

Davantage d’informations dès le début de semaine prochaine, ici-même !

Ce Qui Nous Lie - affiche web finale (dessin : Lucas Varela - graphotism : RTRMNK)